Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lorsque Françoise paraît
Théâtre Lepic  (Paris)  octobre 2020

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Eric Bu, avec Sophie Forte, Christine Gagnepain et Ste?phane Giletta.

De petite fille à grand-mère, sous la plume et les indications d'Eric Bu, Sophie Forte ressuscite celle que sa fille Catherine, sous le charme du spectacle, appelle une "étrange petite fille" : Françoise Dolto.

Sous-titré "Comment devient-on Françoise Dolto?", "Lorsque Françoise paraît" est la seconde "biographie théâtrale" d'Eric Bu, qui, avant le confinement, avait déjà donné vie avec Elodie Menant, merveilleuse dans le rôle, à Arletty dans "Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?".

Avec la même empathie que pour la native de Courbevoie, Eric Bu, sans s'en tenir strictement au carcan de la chronologie, raconte la vie très intense de Françoise Marette, future épouse de Boris Dolto.

On saura en moins de 90 minutes aussi hilarantes qu'émouvantes, et surtout toujours passionnantes, comment une petite fille d'un milieu très catholique et très conservateur va révolutionner le regard des adultes sur les enfants.

Bravant avec une volonté d'acier tout ce que son milieu refusait aux femmes, faites pour le mariage et la maternité et jamais pour le travail et les études, elle sera bachelière, médecin, psychanalyste, partenaire de Lacan, heureuse mère de Carlos (le chanteur), star médiatique.

Et cela avec une mère morbide et pas toujours attentionnée, vivant dans le souvenir de Jacqueline, l'aînée morte et parée de toutes les qualités qu'elle déniait à Françoise, qui, dès l'enfance, avait pour elle la lubie de s'imaginer "médecin d'éducation"...

Sur une scène peuplée d'un fauteuil, d'une chaise et d'un grand meuble à tout faire (de poser les chapeaux à s'asseoir), Eric Bu a conçu son spectacle en saynètes assez brèves. Sophie Forte en Françoise Dolto à tous les âges est entourée de Christine Gagnepain et de Stéphane Giletta qui se transforment en nombreuses personnages.

Christine Gagnepain excelle dans le rôle de la mère et Stéphane Giletta multiplie les clins d'oeil malicieux. Tour à tour père ou mari de Françoise, il sera aussi Lacan, Carlos, Jacques Pradel, Bernard Pivot et bien d'autres.

Jamais théorique, Eric Bu montre même la pratique de Françoise toujours à l'aide de ses partenaires se transformant alors en enfants ou en parents éplorés.

Si l'on consulte une biographie de Françoise Dolto, on risque de se perdre dans les détails de cette vie si bien remplie. Pas Eric Bu qui a su conter l'essentiel, se défier des polémiques sans pour autant cacher les réticences et les malentendus occasionnés par les méthodes de la "grand-mère de la psychanalyse" qui, désormais, occupe le fronton de tant d'écoles. Il rend une copie parfaite sous une forme très personnelle qu'on ne peut qu'aimer tellement on y sent le plaisir de faire partager sans ennuyer.

Cette année 2020 sera pour lui celle de la consécration, puisque, outre ses deux "biographies théâtrales", où triomphe toute sa fantaisie, il n'a pas oublié qu'il était d'abord un cinéaste, en signant "Le retour de Richard 3 par le train de 9 h 24", film qui lui aussi a pour but de combattre l'épidémie de morosité actuelle.

On y retrouve aux côtés d'Hervé Dubourjal une pléiade d'acteurs, car Eric Bu - on l'a compris - les adore, et parmi eux, évidemment Sophie Forte sur laquelle il faut conclure, en répétant à l'envi qu'elle est une extraordinaire Françoise Dolto et une extraordinaire actrice tout court.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=