Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le voleur de plumes
Kirk Wallace Johnson  (Editions Marchialy)  septembre 2020

Je découvre un second ouvrage des éditions Marchialy et je suis de nouveau assez bluffé par la qualité de leurs publications ainsi que le grand soin apporté au livre avec toujours des superbes couvertures et une qualité de papier irréprochable. Le livre n’est plus alors seulement un contenu mais aussi un superbe objet que l’on prend soin d’ouvrir délicatement pour ne pas l’abîmer pour le ranger dans un état quasi neuf après sa lecture. J’adore le livre, en tant qu’objet et je trouve celui-ci particulièrement beau. C’est dit.

Passons maintenant au contenu, car un beau livre c’est bien, c’est important, c’est tentant mais un bon livre c’est bien aussi. Et là, le contenu est à la hauteur du contenant. C’est parfait, avec en plus la découverte d’un auteur, un certain Kirk Wallace Johnson. Kirk Johnson Wallace est un auteur américain. A la suite d’une mission en Irak, il fonde The List Project, une association d’aide aux Irakiens ayant travaillé pour le gouvernement américain. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture et Le voleur de plumes est son premier roman traduit en français.

Ce voleur de plumes, c’est un jeune musicien virtuose, un certain Edwin Rist, destiné à une carrière brillante qui, un soir de juin 2009, décide de commettre un casse pour le moins incongru. Après s’être produit à un concert de la Royal Academy of Music à Londres, il s’infiltre discrètement dans le musée d’histoire naturelle pour voler des centaines d’oiseaux entreposés là depuis plusieurs décennies. Plus étonnant encore, il ne s’empare pas des fleurons de la collection recueillis par Darwin, mais plutôt des paradisiers et autres spécimens rares aux couleurs éclatantes rapportés en Europe par un naturaliste méconnu du 19ème siècle.

La naissance de cet ouvrage débute lors d’une partie de pêche à la mouche que Kirk Wallace Johnson entend parler pour la première fois de cette histoire. Fasciné par l’affaire, il se lance alors dans une enquête passionnante, à la recherche de ces plumes disparues, et questionne notre obsession pour la beauté et notre désir de la posséder, à n’importe quel prix.

L’ouvrage témoigne d’une grande érudition chez cet auteur qui s’accompagne aussi d’un sens inné du récit d’aventures pour un ouvrage qui se lirait presque comme un thriller. Passionnant, l’ouvrage nous dresse au travers de cette histoire assez rocambolesque un tableau subtil du 19ème siècle qui nous fait rencontrer des scientifiques importants de cette période comme Darwin et d’autres moins connus comme ce Wallace qui lui fit beaucoup de concurrence d’après l’ouvrage.

L’ouvrage nous montre aussi le lien entre cette histoire de plumes et la pêche à la mouche (que pratique l’auteur) car celle-ci utilisait les plumes des oiseaux pour créer un leurre pour les poissons. Une pratique, une passion pour les pécheurs qui à l’époque menaçait l’équilibre naturel de ces paradisiers.

Le voleur de plume est un ouvrage particulièrement étonnant, pour ne pas dire époustouflant qui raconte l’histoire de ce jeune autiste joueur de flûte qui va voler ces plumes d’oiseaux empaillés. L’enquête, narrée par un journaliste est follement passionnante, nous permettant de remonter le temps jusqu’à l’époque de ces collectionneurs fous de ces oiseaux. On y rencontre des personnages extravagants que l’on n’est pas prêt d’oublier. Un ouvrage doux-dingue en quelque sorte nous fait passer un superbe moment de lecture.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Kirk Wallace Johnson
Le Facebook de Kirk Wallace Johnson


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=