Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mondo Cane
Ce qui suit EP  (Autoproduit)  septembre 2020

Non, je ne vais pas vous parler de l'album du même nom de Mike Patton (mais c'est à écouter, c'est un classique). Je ne vais pas non plus parler de ce groupe d'électropop italien qui partage le même patronyme (mais c'est à écouter, c'est amusant). Enfin, je ne vous parlerai pas davantage de Mondo Cane (traduit en français par Chienne de vie), célèbre docu-fiction voyeuriste de 1962 qui envoyait à la face des occidentaux bien dans leur peau quelques claques dans la gueule sur le reste du monde (et dont la BO est signée Riz Ortolani et Nino Oliviero et vaut aussi l'écoute, et ça devrait plaisir à notre ami Sy! à n'en pas douter).

Non, je vais vous parler du nouveau projet de Rabih Gebeile, Mondo Cane, dont le titre est tout de même un hommage au film sus cité. La boucle est bouclée et le ton est donné. Rabih envoie à la face du monde son constat sur la société actuelle et ses injustices.

Rabih est franco-libanais et c'est dans un contexte de confinement, suivi des évènements multiples et dramatiques au Liban que cet EP est né. Voilà pour le contexte.

Mondo Cane, malgré son nom italien, est aussi la première incursion de Rabih Gebeile dans le monde de la "chanson française". Ses projets précédents évoluant dans la langue de Shakespeare (nous vous avions parlé notamment il y a quelques années de l'excellent Murmuration que je vous invite à découvrir si vous étiez passé à coté ou encore son projet précédent Backbone Party, et l'album Beirutopia).

Bref, Mondo Cane est là pour qu'on l'écoute, mais aussi pour qu'on l'entende. Ecrit et produit pendant le confinement de mars à mai 2020 (oui, on ne sait jamais, ce fut une première mais peut-être pas une dernière, autant le dater), ce EP de 5 titres porte bien son nom : Ce qui suit... Les politiques parlent souvent de nouveau normal... Tout est dit.

Mais avant de parler de ce qui nous attend, Mondo Cane fait un triste état des lieux de notre monde actuel. L'avenir sera-t-il plus brillant ? "Ce qui suit" n'ambitionne pas d'y répondre mais tout cela ne tient au final qu'à nous tous.

"Ce qui suit va vous étonner" chante-t-il... A n'en pas douter en effet. Loin du "c'était mieux avant" cependant, Rabih tire un bilan des derniers évènements qui ont marqué notre société. En France et au Liban bien sûr (la pochette représente d'ailleurs les silos du port de Beyrouth avec l'explosion survenue en aout 2020) mais le constat est mondial. Confinement, manifestations, catastrophes industrielles, violences policières, société de consommation ou réseaux sociaux, tout y passe.

Au travers de l'électro pop assez sombre, les mots en français, bien choisis, sauront se faire un chemin au travers votre esprit, portés par la voix grave et étrangement apaisante de Rabih Gebeile. Nul besoin de hurler quand on peut murmurer. Décidément. Et bien que nous ne soyons pas sur un terrain type crooner mielleux, comment ne pas être sous le charme du chant notamment sur "Le phare du bout du monde" ou "A la racine".

Je ne peux pas dire à sa place si en passant par le français Rabih a trouvé sa voix (ou sa voie) mais une chose est certaine, on est heureux qu'il ait franchi le cap avec ces 5 titres qui en appellent, je l'espère, quelques autres.

Un EP sombre mais pas désespéré, et surtout hautement recommandable, à acheter sur Bandcamp sans plus attendre.

En bonus un clip de confinement collectif. Une reprise de Niagara, "Pendant que les champs brulent" qui résume assez bien tout ce qui est dit dans Ce qui suit.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Mondo Cane
Le Facebook de Mondo Cane


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=