Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Voyage sur la route du Kisokaido - De Hiroshige à Kuniyoshi
Musée Cernushi  Du 16 octobre 2020 au 17 janvier 2021

Le Musée Cernushi propose une exposition d'estampes japonaises du 19ème siècle traitant du thème du voyage et plus précisément celles relatives au Kisokaido, l'une des cinq voies du réseau routier nippon, qui reliait la ville d'Edo (actuel Tokyo), le lieu de résidence du shogun, le genéral en chef des armées, au siège de l'Empire établi à Kyoto

IIntitulée "Voyage sur la route du Kisokaido - De Hiroshige à Kuniyoshi", la monstration conçue sous le commissariat de Manuela Moscatiello, responsable des collections japonaises audit musée, présente un double intérêt tenant à la richesse iconographique du motif et à la présentation d'un ensemble inédit composées de deux des trois remarquables séries y afférant.

Scandé par une sélection d’objets d’art, des nécessaires de fumeur à l'équipement guerrier en passant par les luxueux paniers de pique-nique, le parcours enchaîne la série de 1835, provenant de la collection Georges Leskowicz et celle datant de 1852 issue des collections du Musée Cernushi.

Le road movie pictural du Kisokaido

Les soixante-neuf étapes de la route du Kisokaido, qui serpente à l'intérieur des terres sur près de 500km et traverse des montagnes culminant à plus de 3000 mètres dont l'emblématique Mont Fuji, sont retracées sur estampe par les maîtres de la fin de l'Age d'or du mouvement artistique de l'ukiyo-e, la représentation du monde flottant, de l'époque d'Edo avec la vogue des grandes suites topographiques et des vues de sites remarquables.

La présentation conjointe de plusieurs séries permet de constater leur diversité qui résulte non seulement de la différence stylistique de traitement du sujet mais de leur approche quant à l'importance de la place assignée au paysage.

Ainsi, pour Utagawa Hiroshige,dont les estampes ont fait l'objet d'une exposition monographique sur le même thème en 2013 à la Pinacothèque de Paris ("Hiroshige - L'art du voyage"), qui avait déjà à son actif "Les Cinquante-trois Stations du Tokaido" réalisées en 1832 et dont les "Cent vues d'Edo" constitueront son oeuvre ultime.

Hiroshige assure la reprise de la suite initiée par Keisai Eisen dont le graphisme est relativement plat, avec une ligne claire et une absence de profondeur qui évoque la bande dessinée, et également avec l'amusant anecdotisme des scènes pittoresques.

Maîtrisant l'art du paysage et du double regard, et en conformité avec la tradition poétique et picturale du Japon, Hiroshige traite le paysage par la voie du réalisme poétique comme une ode magistrale à la somptuosité de la nature qui se révèle non seulement un support à la méditation mais une invitation au voyage intérieur.

Et son trait se développe avec virtuosité et audace dans la composition avec des cadrages novateurs, la dynamique des plans verticaux, l'utilisation de la perspective axonométrique et la gestion du plein et du vide, ce que révèle par exemple la comparaison de leur étape "Oi" sous la neige.

Pour la série réalisée en 1852 par Utagawa Kunisada, détenue par le Musée des Beaux arts de Boston, et qui n'ayant pu être exportée en raison de la crise sanitaire, figure sous forme d'un florilège numérique, la particularité consiste en la représentation principale en premier plan de portraits d'acteurs du Kabuki sur fond d'étape du Kisokaido en toile de fond et ce dans le cadre d'une association non intuitive.

Avec Utagawa Kuniyoshi, que le Petit Palais proposait de (re)découvrir en 2016 avec l'exposition "Fantastique ! Kuniyoshi, le démon de l'estampe", le paysage est réduit à sa partie congrue. En effet, il est inséré sous forme de simple cartouche dans une estampe essentiellement narrative qui puise tant dans la littérature classique que les légendes du folklore japonais et le théâtre du Kabuki et du No.

Et ce foisonnant répertoire iconographique bénéficie d'un traitement aussi expressif que ludique dans une brillante composition cinétique attestant de son art du cadrage narratif pour mettre en scène des personnages précurseurs de ceux de l'heroic fantasy et figurait à ce titre en 2018 dans l'exposition du Musée du Quai Branly dédiée aux "Enfers et Fantômes d'Asie".

A noter, de bienvenus et didactiques outils de médiation et dispositifs numériques et compléter sa visite avec celle, en accès gratuit, des collections permanentes qui ont récemment fait l'objet d'un nouvel agencement.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cernushi

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Cernushi


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=