Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Hyènes
Verdure  (Upton Park)  octobre 2020

Un début un peu blues, une voix, une ambiance, puis les guitares, basse et batterie. Leur nom ? The Hyenes !

Tu t’en rappelles surtout si tu lis assidument Froggy’s Delight ou si tu assistes à mes pitreries sur notre chaîne Twitch : le groupe a été réunis par Albert Dupontel en 2006 pour composer la bande son de son film Enfermés dehors.

Les 4 membres de The Hyènes (nom en référence assumée au premier film d’Albert Dupontel, Bernie) se lancent alors à corps perdus dans l’aventure et le groupe qui ne devait être qu’éphémère et qui réunit Vincent Bosler (guitare), Denis Barthe (batterie), Jean-Paul Roy (guitare) et Olivier Mathios (basse) sort en 2009 un premier album, suivi du Bordel Tour, sorte de magic bus, aux allures d’épopée héroïque qui se prolongera en festivals.

Ils sortent des bandes originales de courts-métrages (Despéradiou), d’autres collaborations musicales inattendues avec Olivia Ruiz, Mathias Malzieu ou Cali, ils vont même mener des projets insolites avec les frères Cantona ou encore les Têtes Raides.

En 2014, ils se laissent embarqués par le dessinateur Thierry Murat qui les entraîne dans un projet un peu fou : l’illustration sonore d’une BD Concert Au Mauvais Vent et ils le proposeront plus d’une centaine de fois en live.

Ils se séparent, ou plutôt partent voguer chacun sous son vent et se retrouvent en 2019 pour discuter de la suite et Luc Robène succède à Jean-Paul Roy.

Il faut dire que Jean-Paul et Denis ont un passé commun au sein de Noir désir, Vincent n’est pas un débutant non plus puisqu’il a joué au sein du Very Small Orchestra et Olivier lui au sein de Ten Cuidado.

Ils sortent un EP, avec entres autres des reprises de Murat ("Suicidez-vous le peuple est mort") et des Damned (le nerveux "Neat Neat Neat").

Comme ils ne savent pas faire dans le classique, ils sortent le très remarqué clip de "Ça s’arrête jamais", titre rock s’il en est et au clip inspiré des jeux d’arcades que les moins de 20 ans n’auront pas connu certainement.

Et le 16 octobre sort l’album Verdure, sur lequel on retrouve trois titres de l’EP et d’autres pépites ! L’album parle de ce qui nous file entre les doigts : la vie, le temps, l’amour, dans une course vers un bonheur différent pour nous tous mais jamais si lointain. Le groupe revendique une vision sinon juste, souvent sombre mais puisque c’est toujours dans la noirceur que brillent les diamants les plus bruts, ce disque en propose 12. La hargne y embrasse à pleine bouche la rage.

Le groupe se retrouve après plusieurs années et se lâche, on sent ce bonheur de rejouer, composer ensemble pour notre plus grande joie. L’album évoque le monde qui nous entoure et c’est parfois assez cache :
"Qu’est-ce que ça peut me faire
De sauver la planète ou le système bancaire
Va mourir à Bègles"

Le titre "Bègles" notamment et son clip. Si tu es un peu attentif, il ne t’aura pas échappé que le groupe s’est offert un guest de poids en la personne de Philippe Poutou, qui joue admirablement bien dans ce clip.

C’est rock, sans jamais tomber dans le cliché et soyons cash, ça ne ressemble en rien à Noir Désir. Voilà, une fois cette histoire commune à certains membres évacuée, on se retrouve dans un vrai bon, très bon groupe de rock, aux compositions riches, variées et, je le redis, je souhaite que cela ne s’arrête jamais !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ça s'arrête jamais EP de The Hyènes

En savoir plus :
Le Facebook de The Hyènes


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=