Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gorillaz
Song Machine, Season One : Strange Timez  (Parlophone)  octobre 2020

Rapide présentation : Gorillaz est un collectif visuel britannique formé en 1998 par Damon Albarn (leader du groupe de britpop Blur) et Jamie Hewlett (auteur des B.D. Tank Girl) avec un premier album qui a déjà plus de vingt ans. Leur musique se traduit par une collaboration avec de nombreux musiciens dans différents genres musicaux incluant rock, musique alternative, rap, pop, électronique, etc.

Song Machine, Season One : Strange Timez est leur septième album. Il faut reconnaître que depuis Pastic Beach (2010), on avait lâché en considérant que leur concept s’essoufflait totalement et que leur capacité à innover et à surprendre s’était éteinte.

Avec un lancement programmé sur plusieurs étages, le premier single "Momentary Bliss"  (avec en invités le rappeur anglais Slowthai et les néo punks de Slaves) sorti en janvier de cette année avait immédiatement posé la barre très haute et attiré notre attention. Voici un titre qui donne la pêche en offrant un cocktail rock/rap explosif. On avait également été convaincu par le second single dépaysant de février, "Désolé", avec la malienne Fatoumata Diawara. Ensuite Gorillaz a enchaîné chaque mois un titre composant ce nouveau disque illustré par un clip. Gorillaz reste toujours un concept très inventif sur le plan visuel.

L’album se compose donc des onze titres (et six morceaux supplémentaires sur la version deluxe) qui constituent la première saison de cette nouvelle aventure. Le premier invité est Robert Smith sur l’étrange mais sympathique "Strange Timez". On retrouve également Peter Hook (et une grosse ligne de basse new ordienne), Beck ou Elton John sur un étonnant titre avec le rappeur 6lack. Gorillaz arrive sur chaque titre à s'approprier les styles musicaux de tous ses invités. Sur la version deluxe du disque, on relèvera la présence du batteur Tony Allen, mort en avril dernier avec son rire sur les dernières secondes qui clôturent le disque. Une jolie conclusion de cet album un peu fourre-tout mais qui présente une belle radiographie de la musique actuelle naviguant du Mali vers le Japon en passant par Northampton ou L.A.

Vous l’aurez compris, avec Song Machine, Season One : Strange Timez, on est reconcilié avec Gorillaz qui retrouve ainsi un nouveau souffle. A noter que si tout va bien, Gorillaz fera trois dates en France en juin 2021 : We Love Green, Nîmes et Garorock.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album D-sides de Gorillaz
La chronique de l'album Plastic Beach de Gorillaz
La chronique de l'album Humanz de Gorillaz
Gorillaz en concert au Festival International de Benicàssim #16 (dimanche 18 juillet 2010)
Gorillaz en concert à Zénith (lundi 22 novembre 2010)
Gorillaz en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Samedi 21

En savoir plus :
Le site officiel de Gorillaz
Le Soundcloud de Gorillaz
Le Facebook de Gorillaz


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=