Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Mécanique Lucas Belvaux
Quentin Mével & Louis Séguin  (Editions Playlist Society)  novembre 2020

Je continue de découvrir les publications de Playlist Society avec la lecture d’un deuxième ouvrage de cette maison d’édition, quelques semaines après l’excellent ouvrage consacré à Christophe Honoré. Publié dans la collection Face B, ce dernier ouvrage est consacré à un réalisateur belge de talent, Lucas Belvaux.

Pour nous en parler, l’ouvrage est écrit à quatre mains, celles de Louis Séguin, journaliste et critique de cinéma et Quentin Mével, auteur de plusieurs livres d’entretien avec des cinéastes. L’ouvrage est constitué d’un essai introductif de Louis Séguin qui analyse avec pertinence la filmographie du réalisateur (nous donnant envie de revoir de nombreux films) et d’un entretien parfaitement intéressant entre Quentin Mével et Lucas Belvaux.

Lucas Belvaux est un réalisateur particulièrement brillant pour moi. Avec ses longs métrages, toujours excellents, Lucas Belvaux s’inscrit dans une tradition cinématographique réaliste et sociale. Le cinéaste belge interroge nos démocraties modernes sous plusieurs angles : la responsabilité individuelle, la place de la justice, la montée de l’extrême droite, ou encore la fin du monde industriel et son corollaire, le chômage de masse. A chaque fois ses films explorent un genre différent, de la comédie à la romance, du polar à la chronique judiciaire en passant par des tragédies au réalisme politique.

Et justement, la lecture de l’entretien avec le réalisateur nous permet de rentrer au cœur de la fabrication cinématographique, de bien voir l’approche documentaire que prennent ses films, de s’intéresser à ces personnages et à ses décors, les lieux de ses films qui se situent souvent dans le nord de la France et en Belgique.

Au-delà d’être un réalisateur, Lucas Belvaux est aussi un passionné de cinéma, un cinéphile aguerri. On découvre les réalisateurs qu’il aime, ceux qui l’ont inspiré et l’on appréhende mieux son œuvre du coup. Le début de l’entretien revient sur son passé d’acteur et nous explique comment s’est fait pour lui le passage vers la réalisation.

L’entretien concernant la trilogie du réalisateur nous permet de voir l’ambition de ce projet, que cela soit au niveau de l’écriture, de la réalisation ou de la production. On apprend comment il a pensé cette trilogie, les acteurs français et belges qui jouent dans les films dont François Morel.

Les entretiens concernant La raison du plus faible et 38 témoins sont ceux que j’ai le plus savourés puisqu’on a là deux films que j’aime beaucoup. La raison du plus faible est son premier film tourné en Belgique. C’est un excellent film sur la classe ouvrière, Rapt son film suivant portant lui sur le patronat. Pour 38 témoins, le réalisateur nous raconte la génèse du film, le rôle d’Yvan Attal et le livre de Didier Decoin qui inspire le film.

L’entretien se termine sur son nouveau film Des hommes qui sortira en janvier 2021, un film tiré d’un superbe ouvrage de Laurent Mauvignier, un film sur la guerre d’Algérie que j’ai terriblement envie de voir, un film taillé sur mesure pour Gérard Depardieu qui aura le rôle principal accompagné de l’excellent Jean-Pierre Darroussin.

Alors voilà cette dernière publication de Playlist Society est de nouveau une excellente lecture que j’ai particulièrement appréciée, qui m’a fait mieux connaître un réalisateur de talent qui gagne à être davantage connu tant son travail de réalisateur est de qualité.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Louis Séguin


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=