Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arctic Monkeys
Whatever people say I am, that's what I'm not  (Domino / PIAS)  janvier 2006

-Paris, quelque part

L'un dit à l'autre :

-"Dis donc, t'as entendu parler du nouveau buzz qui vient d'Angleterre ?"
"Un groupe à cheveux longs, avec un préfixe en "The" je présume, le genre qui te dit qu'ils font du rock pour oublier les sales boulots et que leur premier album n'a rien à voir avec le brit' pop, le neo-glam ou l'Emo rock ?"

Dans sa fonction, le rock-critic adopte par réflexe une posture défensive sur les nouveaux groupes anglais. Les relents de la guerre de cent ans sans doute… Peut être aussi la surconsommation de produits surmarkétés aux cheveux gras.

Le premier (hystérique) :
-"Non mais là, je crois que tu comprends pas. Ils ont rempli les concerts avant même la sortie de leur album. Whatever people say I am, that's what I'm not s'est vendu comme comme des petits pains là bas. Et leurs concerts font penser à l'hystérie des Beatles à l'Hollywood Bowl en 64 ! Ecoutes Fake Tales of San Franciso, l'ad lib est digne du Hey Jude de Mc Cartney, des guitares surpuissantes et innocentes belles comme…Le premier Oasis ! T'imagines qu'ils ont rempli le concert du Trabendo en seulement quelques heures. Le concert est fin février !!!!"

L'autre (un peu perplexe) :
-"Ces noms à rallonge, ça me fait penser au "Supposed former infatuation junkle" d'Alanis Morrissette… Ca sent pas bon ton histoire. Encore une supercherie des labels en manque de recettes pour convaincre le public d'acheter des disques surfaits, où la prétention de ses auteurs n'a d'égal que la vacuité de leurs mélodies bêlantes, belles comme…Le dernier Oasis !!!"

Avouons-le : l'écoute de Whatever people say I am, that's what I'm not, c'est un mélange diffuse de plusieurs émotions. L'impatience du groupe possédant enfin la bombe H , capable de tout dévaster, changer les modes, changer les gens, comme 60 ans auparavant.

On y croit, on fouille derrière la peau acnéique des mousquetaires de Sheffield et l'on trouve quatre esprits bravaches ayant composé des hits et des tubes taillés pour le dancefloor. Ils n'ont même pas l'âge légal pour y rentrer…

L'adolescence a ses faiblesses, ses inconstances. Un début en fanfare avec quatre chansons qui laisseront l'auditeur sur le cul ("The view from the afternoon", "I bet you look good on the dancefloor", "Fake tales of San Francisco", "Dancing Shoes"), et puis quelques errances.

Une longue traversée du désert jusqu'à "From the Ritz to the rubble". De longues cavalcades menées par un tempo surhumain pour de si petits bras, des guitares qui galopent en free wheelin' dans la nature, une voix terriblement mature...

Abuser des superlatifs et des comparaisons ne rendrait pas justice à leur musique. Ces singes de la banquise ont un avenir devant eux.

Des soirées et des groupies moites comme un T-shirt, quelques lignes de poudre blanche et quelques excès plus loin, les Monkeys se feront sans doute un nom. L'urgence des treize chansons se fera plus soft, comme les Franz en leur temps avec You could have it so much better.

Un autre titre à rallonge tiens. Et la même envie de faire danser la foule en transe. Des mélodies légères, signées sur le même label.

Allez, oui, on veut bien y croire au renouveau du rock, à l'ouverture des portes de la perception. Que les Monkeys s'engouffrent dans le courant d'air.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Who the fuck are Arctic Monkeys? de Arctic Monkeys
La chronique de l'album Humbug de Arctic Monkeys
Arctic Monkeys en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Arctic Monkeys en concert au Zénith (vendredi 6 novembre 2009)
Arctic Monkeys en concert au Festival International de Benicàssim #17 (samedi 16 juillet 2011)
Arctic Monkeys en concert à Casino de Paris (mardi 31 janvier 2012)
Arctic Monkeys en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Samedi
Arctic Monkeys en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
Arctic Monkeys en concert au Festival Rock en Seine 2014

En savoir plus :

Le site officiel de Artic Monkeys


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=