Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les douze morts de Napoléon
David Chanteranne  (Editions Passés composés)  janvier 2021

J’ai terminé l’année 2020 pour ce qui est des livres d’histoire avec des ouvrages autour de Napoléon et je commence l’année toujours en compagnie de ce personnage historique important. Ici, l’ouvrage qui s’intitule Les douze morts de Napoléon est écrit l’historien David Chanteranne. Rédacteur en chef de Napoléon 1er, Revue du Souvenir napoléonien, il est aussi attaché de conservation du musée Napoléon de Brienne-le-Château. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages remarqués sur le premier Empire et Napoléon.

Napoléon a forgé sa gloire sur ses nombreuses conquêtes mais l’on sait moins qu’elle repose aussi sur son extraordinaire bravoure face aux dangers. L’ouvrage de David Chanteranne est donc là pour nous le rappeler.

Pour se faire, l’auteur nous raconte ces douze moments méconnus, où le plus célèbre des empereurs s’est imposé en héros immortel face à ses contemporains en échappant de peu à la mort. Il échappe à une épidémie de peste qui décime son armée en Egypte en 1799. Il évite un attentat à la bombe dans les rues de Paris, la veille de Noël, en 1800. Il survit à une balle perdue qui l’atteint lors de la bataille de Ratisbonne en 1809. Il échappe à un homme qui voulait le poignarder à Vienne la même année. Il manque son suicide en 1814 au château de Fontainebleau en 1814 et il est sauvé miraculeusement par les soldats de sa garde à la bataille de Waterloo en 1815.

Avec ce livre, l’auteur s’arrête donc sur des épisodes marquants de la vie de Napoléon en montrant bien comment Napoléon aurait pu connaître un autre destin. L’ouvrage et les épisodes qu’il raconte sont très faciles à lire, loin des ouvrages universitaires complexes tout en étant évidemment très érudit et éclairant.

Il montre aussi la fragilité d’un homme que l’on aurait pu penser invulnérable notamment avec l’épisode de son suicide raté après son abdication en 1814, l’ancien empereur qui ne doit son salut à un poison qui n’eut pas l’efficacité qu’il espérait pour en finir avec sa vie.

L’épisode de la tentative d’attentat de la rue Saint-Nicaise m’a beaucoup intéressé. Une fois encore, la vie de Napoléon ne tient qu’à un fil, à un concours de circonstances, pour un attentat qui fit un grand nombre de morts et de blessés.

Ils sont nombreux ceux qui souhaitèrent atteindre à la vie de Napoléon, comme ce jeune allemand qui tenta de le poignarder en 1809 en s’approchant de lui alors que Napoléon était en train d’inspecter des troupes. Napoléon ne dut son salut qu’à la vigilance de l’un de ses généraux qui sentit le risque et intercepta l’homme qui portait dans sa veste un couteau.

L’épisode de la balle perdue de Ratisbonne est aussi intéressant, celle-ci ne le touchant qu’au pied, provoquant des contusions mais montrant l’inquiétude des militaires à son égard quant à la santé de Napoléon.

Alors voilà, c’est pour moi de nouveau une excellente lecture sur Napoléon que je viens d’avoir avec cet ouvrage qui va intégrer dignement ma bibliothèque d’ouvrages historiques qui n’en finit pas de s’étoffer pour mon plus grand plaisir.

 

En savoir plus :
Le Facebook de David Chanteranne


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=