Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Solitudes
Niko Tackian  (Editions Calmann-Lévy)  janvier 2021

Le nouveau Niko Tackian est arrivé, une parution tous les ans, un nouveau thriller pour notre plus grand plaisir et un plaisir non dissimulé de vous en proposer la chronique tous les ans car on peut maintenant le dire sans contestations possibles que Niko Tackian fait partie des bons auteurs de thriller français, de ceux qu’il faut absolument lire les ouvrages si vous aimez ce genre.

Ce dernier ouvrage, Solitudes, l’auteur l’a écrit durant le confinement, depuis les hauteurs du Vercors où il était parti juste avant ce confinement. De cette période particulière est donc né Solitudes, un ouvrage qui voit son histoire se situait dans le Vercors.

Elie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une vilaine blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.

Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Elie jusqu’à "l’arbre taillé", un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Elie.

Ce que j’aime beaucoup avec les ouvrages de cet auteur, c’est qu’ils témoignent à chaque fois d’une volonté de la part de celui-ci de nous proposer quelque chose de différent, que cela soit au niveau des personnages, des lieux visités et même de l’ambiance de ses livres.

Pour ce nouvel opus, l’ambiance est noire, très noire et surtout particulièrement asphyxiante. L’immersion dans le Vercors, région que je ne connais pas, est parfaite. Une fois encore, les temps morts n’existent pas dans les ouvrages de Niko Tackian, le prologue débute au quart de tour, l’ouvrage est construit autour de chapitres ultra courts qui donnent un rythme d’enfer à l’histoire. Des suspects apparaissent, pour mieux disparaître et l’auteur prend plaisir à nous dévoiler différentes pistes sans jamais nous perdre jusqu'à une fin réussie et assez surprenante.

Les personnages sont bien trouvés avec Elie, bien sûr, et son lourd secret mais aussi Nina, l’enquêtrice, perdue dans l’alcool qui lui sert de rédemption et Jacques le berger aveugle qui vit reclus dans sa montagne. Des personnages torturés, qui ont connu des souffrances et des épreuves, qui ont une vie lourde qui donne du poids à l’histoire.

Vous ne perdrez pas beaucoup de temps en lisant cet ouvrage et vous passerez aussi peu de temps avec car l’ouvrage, très prenant, se lit très rapidement. De mon côté, aussitôt, reçu et quasiment aussitôt lu avec peu de moments de pause car dès qu’on rentre dedans, on a beaucoup de mal à se séparer du livre. Ce n’est pas une surprise, cela fait toujours le même effet avec ses livres.

Alors du coup, si vous êtes un fan inconditionnel des ouvrages de Niko Tackian, vous ne serez pas déçu par ce nouvel opus. Et si vous ne connaissez pas encore cet auteur, c’est que vous ne suivez pas assez notre site et qu’il faut vite rattraper votre retard en lisant ses ouvrages, en commençant par celui-ci ou un autre, comme bon vous semble.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Celle qui pleurait sous l'eau" du même auteur
La chronique de "Avalanche Hôtel" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Niko Tackian


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=