Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les maréchaux de Staline
Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri  (Editions Perrin)  janvier 2021

C’est encore un ouvrage qui a de grandes chances de faire date que nous proposent les éditions Perrin avec à l‘écriture un duo que l’on connaît bien, Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri. Cet ouvrage nous raconte la vie et la mort de 17 maréchaux de Staline pour la première fois. Vus de chez nous, avec leur tintinnabulant placard de médailles, leur énorme casquette et leur air sinistre, ces Maréchaux de Staline faisaient peur ou faisaient rire.

Certains sont un peu plus connus que d’autres, c’est le cas notamment de Joukov, Koniev ou encore Rokossovski, le trio vainqueur du troisième Reich. On connaît beaucoup moins les quatorze autres qui sont pour certains de parfaits inconnus.

Se posent les concernant de nombreuses questions. Pour quelle raison ont-ils accédé à la plus haute dignité ? Qu’en ont-ils fait ? Que reste-t-il d’eux dans la mémoire des anciens peuples soviétiques ? Pour de nombreux historiens, ces hommes méritent mieux que cet oubli abyssal qui contraste si fort avec le respect et l’intérêt que l’on porte à des personnages comme Eisenhower, Montgomery ou bien Patton.

Le but de cet ouvrage est donc de sortir de l’anonymat ces 17 maréchaux, jaloux les uns des autres, apeurés devant leur maître, cachant de terribles secrets. Le récit de ces 17 vies parallèles compose une fresque immense qui va de la Première Guerre mondiale à la crise des fusées de Cuba, de l’océan Pacifique à Berlin, des défilés glorieux sur la place Rouge aux geôles de la Loubianka.

Cet ouvrage, unique en son genre, qui s’appuie sur des sources exclusivement russes, explique la logique à l’œuvre dans les choix militaires et humains de Staline. Il s’ouvre sur un chapitre introductif particulièrement intéressant nous précisant que Staline a eu 38 maréchaux, nous expliquant les choix des 17 étudiés dans l’ouvrage ainsi que le choix d’écarter de l’étude les autres. On découvre que ces maréchaux ont des origines sociales bien différentes qui peuvent surprendre le lecteur. La plupart d’entre eux viennent d’ailleurs du monde paysan ou ouvrier.

Les maréchaux présentés le sont dans l’ordre chronologique de leur accession à la fonction. L’analyse faite de leur maréchalat et leur histoire nous permet de rentrer de façon précise dans le régime stalinien, que l’on sait violent et brutal notamment (ce qui confirmé dans l’ouvrage très souvent). Tous n’ont pas les mêmes relations avec Staline, ils n’ont d’ailleurs pas connu les mêmes carrières et ont pu connaître des fins bien différentes que je vous laisse connaître. On découvre aussi les relations entretenues entre eux, faites souvent de rivalités, notamment par rapport aux relations avec Staline, rivalités avec lesquelles Staline pouvait d’ailleurs prendre plaisir à jouer. On y voit très souvent des hommes brutaux, à l’image du régime mais aussi des hommes d’une grande bravoure.

L’ouvrage nous emmène aussi au cœur des combats de l’armée soviétique pendant la guerre civile, pendant la Seconde Guerre mondiale mais aussi au cœur de la Première Guerre mondiale. C’est un ouvrage qui m’a permis d’apprendre beaucoup de choses sur ses hommes proches de Staline.

L’ouvrage se termine par des documents annexes intéressants, un glossaire, un tableau des grades d’officier et des cartes concernant certaines batailles qui éclairent les écrits de l’ouvrage. C’est donc encore une fois un excellent livre que nous offre ces deux historiens, un ouvrage que je vous conseille vivement si vous êtes passionné et curieux de ces hommes méconnus qui ont pesé énormément sur le 20ème siècle.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Les grandes erreurs de la Seconde Guerre mondiale" de Jean Lopez & Olivier Wieviorka
La chronique de "Les mythes de la Seconde Guerre mondiale" de Jean Lopez & Olivier Wieviorka
La chronique de "Les cent derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
La chronique de "La Wehrmacht, la fin d'un mythe" de Jean Lopez
La chronique de "Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez et de Lasha Otkhmezuri

En savoir plus :
Le site officiel de Guerres & Histoire
Le Facebook de Guerres & Histoire


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=