Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arman Méliès
Roden Crater - Basquiat's Black Kingdom - Laurel Canyon  (Modulor)  février 2021

Arman Méliès est un auteur compositeur, interprète et multi instrumentiste dont le pseudo fait référence à l’artiste franco-américain Arman, plasticien sculpteur et peintre et à Georges Méliès. Avec déjà huit albums au compteur et plusieurs EP, l’artiste est aussi connu pour ses collaborations musicales avec Bashung (deux morceaux sur l’album Bleu Pétrole) et Julien Doré à qui il a écrit et composé des titres sur ses derniers albums tout en l’accompagnant comme guitariste sur ses tournées.

Arman Méliès est revenu en 2020 avec un projet de trilogie d’album qui vient de s’achever ce mois-ci avec la sortie de Laurel Canyon. Le premier album sorti en mars 2020 est Roden Crater, un album composé de neuf titres, suivi de Basquiat Black Kingdom, composé aussi de neuf titres. En février 2021, c’est donc au tour de Laurel Canyon de sortir, composé lui aussi de neuf titres.

Cette trilogie de disque a pour point commun et fil conducteur les Etats-Unis. Ils sont néanmoins très différents. Le premier album est inspiréde l’œuvre de James Turell, un artiste américain qui travaille sur les lumières et l’espace. Le titre de l’album, Roden Crater, vient du nom d’un cratère en Arizona que l’artiste James Turell a acheté pour en faire un observatoire d’art.

C’est un album instrumental qui dégage une ambiance mélancolique. Arman Méliès nous propose des nappes électroniques sur lesquelles se promènent des guitares langoureuses. Sorte de road trip musical, il est au final un superbe disque electro. On y trouve des titres superbes comme "L’enfant qui marchait dans la couleur" et "Gran volcano" qui me font penser à l’univers que l’on pouvait trouver sur certains titres de l’album Casino.

Le deuxième album Basquiat’s Black Kingdom fait référence à l’artiste Jean-Michel Basquiat, mort à 27 ans d’une overdose. Avec cet album, on quitte l’horizontalité de l’Arizona pour la verticalité de New York, ville associée à la ville de Jean-Michel Basquiat.

L’artiste nous emmène dans un univers musical bien différent de celui qu’il nous proposait avec Roden Crater. On passe du synthétique, de l’électronique et du planant pour rentrer dans l’univers de ce que l’on appelle le post-rock. L’album est toujours instrumental, fait de grosses guitares et de grosse batterie sur certains titres mais aussi de morceaux beaucoup plus calmes avec des guitares acoustiques. Certains titres nous font rentrer dans l’univers d’Ennio Morricone.

Le troisième album de cette superbe trilogie prend le nom d’un quartier célèbre de Los Angeles où vivaient les plus grands rockeurs dans les années 70 comme Jim Morrison, Jimi Hendrix, Marilyn Manson, Iggy Pop, Zappa ou encore Neil Young.

C’est encore un autre univers musical que nous propose l’artiste avec ici des titres chantés, des morceaux rock et des morceaux folk, un album où la voix tient souvent le premier rôle. On y trouve un superbe duo avec son complice Hubert-Félix Thiéfaine. "Avalon" et "Une promesse" font partie de ces titres superbes que l’on risque d’écouter encore bien longtemps.

Au final, cette trilogie d’albums est juste magnifique. Elle nous offre un formidable voyage musical au cœur des Etats-Unis avec comme guide un artiste insuffisamment reconnu qui ne manque pourtant pas de talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Néons blancs et Asphaltine de Arman Mélies
La chronique de l'album Les tortures volontaires de Arman Méliès
La chronique de l'album Casino de Arman Méliès
La chronique de l'album Vertigone de Arman Méliès
Arman Méliès en concert à La Maroquinerie (2 février 2006)
Arman Méliès en concert au Festival Les Inrocks 2006
Arman Méliès en concert au Divan du Monde (14 mai 2008)
Arman Méliès en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
L'interview de Arman Méliès (14 juin 2006)
L'interview de Arman Méliès (21 avril 2008)
L'interview de Arman Méliès (mars 2021)

En savoir plus :
Le Bandcamp d'Arman Méliès
Le Soundcloud d' Arman Méliès
Le Facebook d'Arman Méliès


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Arman Melies (21 avril 2008)


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=