Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lily a des nénés
Geoff  (Editions Casterman)  mars 2019

A dix ans, Lily partage tout avec son frère, Titouan. Evidemment, ils sont jumeaux, ils sont si semblables… Jusqu’au jour où Titouan fait remarquer à sa sœur qu’elle commence à avoir de la poitrine. Alors, ce qui peut sembler être un détail tant il s’agit de quelque chose de normal va bouleverser l’univers de Lily.

Pour cette première bande-dessinée qu’il signe chez Casterman, Geoff nous présente une petite fille attachante confrontée à une simple réalité : les filles et les garçons sont différents et si c’est une notion très simple en théorie, la vérité peut pourtant être difficile à digérer, surtout lorsqu’on partage son existence avec un frère jumeau.

Le trait de Geoff paraît flou, comme vu à travers la brume pour illustrer au mieux l’ambiance de ce minuscule village breton dans lequel grandissent Lily et Titouan, pourtant il donne également une sensation de mouvement, comme si l’histoire racontée était filmée d’une main légèrement tremblante.

Je me suis laissée bercer par la douceur des traits et des couleurs, travaillés manifestement au crayon. J’ai tout de suite été emballée par les premières pages à travers lesquelles Lily nous fait découvrir son univers à la manière dont serait tournée l’introduction d’un film, ce qui n’est pas anodin lorsqu’on sait que l’auteur vient en réalité du cinéma d’animation.

Durant la soixantaine de pages que comporte la bande-dessinée, nous allons suivre Lily à travers un enchevêtrement d’événements avec, pour commencer, la découverte des prémices de la puberté et de ce que cela peut impliquer pour une jeune fille, comme nous le laisse imaginer le titre.

Cependant, des thématiques comme la pression sociale, les relations parfois conflictuelles entre frères et sœurs, plus compliquées encore entre des jumeaux, par exemple, ou plus simplement les amourettes d’enfance vont également être abordées.

Alors que je m’attendais à un ouvrage qui dédramatiserait le passage de l’enfance à l’adolescence, le genre de bande-dessinée qu’on donne à une petite fille pour l’aider à grandir plus sereinement, j’avoue avoir été déconcertée par cette lecture. J’aurais voulu lire quelque chose qui s’adresse aux jeunes filles sur un ton moderne et rassurant, qui se concentre sur ce que ressent Lily, pourtant les intrigues secondaires s’imbriquent les unes dans les autres, occultant le sujet principal derrière des péripéties dont j’ai parfois trouvé le choix étonnant.

Si Lily a des Nénés est une lecture agréable et divertissante, servie par de belles illustrations et portée par des personnages attachants, j’ai malheureusement eu du mal à cerner à quel public elle est adressée. Oscillant entre un ton très adulte et des réflexions parfois enfantines sur un fond d’intrigues secondaires dont j’ai pour certaines eu du mal à trouver une cohérence et une réelle utilité, il est difficile de savoir s’il s’agit d’un ouvrage pour enfants, pour adolescents ou pour adultes.

Je garde néanmoins en tête qu’il s’agit là de la première bande-dessinée de Geoff et que ce qui paraît être du tâtonnement dans cet album, sera peut-être parfaitement maîtrisé lors des prochaines publications, à commencer par Sam a des soucis, mettant en scène les mêmes personnages mais dont l’intrigue est cette fois centrée sur le meilleur ami de Titouan. Je reste curieuse de lire les futures bandes-dessinées de Geoff, de voir ce que ses crayons si efficaces nous réservent.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.


Elie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=