Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oroonoko, le prince esclave
Théâtre L'Echangeur  (Bagnolet)  mars 2021

Epopée dramatique conçue et mise en scène par Aline César d'après un roman d’Aphra Behn, avec Caterina Barone, Dramane Dembélé, Josué Ndofusu Mbemba, Assane Timbo, Nicolas Martel, Julien Flament, Lymia Vitte et Coralie Meride.

Spectacle dit pour enfants, avec quelques judicieux moments interactifs "Oroonoko le prince esclave" mérite autant l'attention des plus grands.

Ils y renoueront avec un texte qui fut à l'ère des Lumières très célèbre et l'un des premiers à aborder la question de l'esclavage colonial dans les plantations d'Amérique du Sud, en l'occurrence dans la colonie hollandaise du Surinam.

Ecrit au XVIIe siècle par une jeune anglaise, Aphra Behn (1640-1689), à la fois dramaturge et poétesse, le roman qui sert de base à "Oroonoko, le prince esclave" raconte comment, à la suite d'un complot, un jeune prince de Cormantine (Ghana) est vendu comme esclave. Arrivé au Surinam, il y retrouve sa fiancée Imoinda.

Dans son adaptation, la metteuse en scène Aline César s'est voulue didactique sans pour cela sombrer dans un réalisme dramatique. Sur l'écran qui occupe l'arrière-plan de la scène, défilent les mots marquants qui définissent la situation d'Oroonoko et de ses compagnons.

On y verra aussi quelques moments vidéo qui s'intègrent bien au travail scénique. Entrecoupée de chansons, constamment sous le feu de la musique chatoyante de Dramane Dembele qui utilise un grand nombre d'instruments traditionnels (flûtes peules, n'gôni, tâma, sanza) en les mélangeant avec des sonorités électriques, la pièce fait la part belle à l'énergie sans faille des comédiens.

Dépossédé de son nom, de sa liberté et sans doute bientôt de l'enfant qu'attend Imoinda, Oroonoko s'impatiente : l'affranchissement qu'on lui promet quand le gouverneur connaîtra son sort tarde. Dès lors, il fomente une révolte des esclaves.

Parviendra-t-il à retrouver son royaume ou sera-t-il condamné à rester sur le continent américain soit libre soit de nouveau esclave ? La fin reste ouverte et sans doute propice à l'intervention des jeunes spectateurs lorsqu'elle sera réellement possible.

"Oroonoko, le prince esclave" fait partie d'un projet plus large, un triptyque consacré à la figure singulière d'Aphra Behn, espionne et pré-punk, qui pour Aline César a été injustement rayée des mémoires alors qu'elle a été une pionnière dans les combats pour l'émancipation des esclaves comme celle des femmes. Pas étonnant si c'est Virginia Woolf qui, la première, l'a remise en lumière.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 mai 2021 : Allez hop tous en terrasse !

Beaucoup d'entre vous rêvent d'aller en terrasse... pourquoi pas. Espérons simplement que la pluie cesse. De notre côté on vous propose cette semaine une rencontre en direct avec La Reine Garcon, samedi à 18h ! on compte sur vous pour venir soutenir les artistes ! d'ici là voici le programme et le replay de la MAG #27

Du côté de la musique :

"La reine garçon" 1er album de La Reine Garçon qui viendra nous le présenter en live samedi
"If I could make it go quiet" de Girl in Red

"Genoma" de Ismail Sentissi Trio
"Camille Saint-Saens, duo pour piano et cordes" de Laurent Wagschal & Ensemble le Déluge
"Dust to stars" de Leon Phal Quintet
"Dominique Pagani 1/5" nouvelle émission de Listen In Bed
"Weddings & funerals" Part-Time Friends
"Three of a kind" de Redemption
"Great is the lord" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School - Scott Price - Lestyn Evans
"Dieu poulet" de The Very Big Experimental Toubifri Orchestra
"Ballades" de Thierry Maillard Trio
et toujours :
"Flux flou de la foule" de Françoiz Breut
"Eiskeller" de Rover qui nous en parle en interview
"Let's do porn" de Captain Obvious
"The moon and stars : prescriptions for dreamers" de Valérie June
"Van Weezer" de Weezer
"Le grand secret des oiseaux de sable" de Ceylon
"Electron libre" de Hae-Sun Kang
"Chronicles of an inevitable outcome" de Intraveineuse
"Autobiographie Pirate" de Lady Arlette
"Vous écoutez quoi en travaillant ?" la 10ème émission de la saison 2 de Listen In Bed avec Guillaume Long, Flavien Girard et Francis Bourganel
"Augustin Pfleger : the life and passion of the christ" de Orkester Nord et Martin Wahlberg
"Beneath" de Tremor Ama

Au théâtre :

à l'affiche :
"Que faut-il dire aux hommes ?" au Théâtre de la Bastille
"Main basse sur le magot" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Un vrai couple" à l'Apollo Comedy

Expositions parisiennes en real life :

les nouvelles :
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières
les réouvertures :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Luxes" au Musée des Arts Décoratifs
"Voyage sur la route du Kisokaido - De Hiroshige à Kuniyoshi"au Musée Cernushi
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris

et toujours en virtuel une exposition prévue mais annulée : "Bourdelle devant Beethoven" au Musée Bourdelle

Cinéma :

en salle : "On-Gaku : Notre Rock" de Kenji Iwaisama
at home :
"La Chute de l'empire américain" de Denys Arcand
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Montanha - Un adolescent à Lisbonne" de João Salaviza
"Que Dios noscperdone" de Rodrigo Sorogoyen
et une trilogie Carlos Saura :
"Cria cuervos"
"Peppermint frappé"
"Anna et les loups"

Lecture avec :

"Blackwood" de Michael Farris Smith
"Connexion" de Kae Tempest
"Jenny Marx, la tentation bourgeoise" de Jérôme Fehrenbach
"Les oiseaux du temps" de Amal El Mohtar et Max Gladstone
et toujours :
"Une toute petite minute" de Laurence Peyrin
"Rome, naissance d'un empire" de Stéphane Bourdin & Catherine Virlouvet
Rencontre avec Olivier Bal auteur de "La forêt des disparus"
"Le mari de mon frère" de Gengoroh Tagame
"Le bal des folles" de Victoria Mas et "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=