Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jasmine Vegas
Les Bains Douches  (Lignères)  28 janvier 2006

Nous avons découvert Jasmine Vegas, ex Saint Jasmine, ex Jasmine Bande, ex Jasmine Alone, en solo en février 2005 aux Bouffes du Nord lors d'un concert de De Kift où la diva s'accompagnait à l'accordéon aussi bien pour une ballade irlandaise que pour une interprétation castafiorenne de "O sole moi".

Depuis, auteur, compositeur, interprète, musicienne, elle a sorti son premier album Time, une mine de pépites, 10 compositions instimistes originales mid tempo et au mezzo voce pour une invitation à un voyage cosmique dans la pop aérienne, psychédélique et planante.

Time prend aujourd'hui son véritable envol en spectacle live.

En effet, après quelques concerts en compagnie de musiciens en "extras, Jasmine Vegas s'est posée pour constituer un vrai groupe.

Si elle se réserve l'accordéon et le synthé, son choix s'est porté sur Chris Sanchez (ex d'Ultra Orange) pour la guitare, Christophe Lavergne à la batterie et Thomas Corlay aux machines.

Après quelques semaines de résidence aux Bains Douches de Lignières, le spectacle "Time" est né. Et c'est dans cette salle qu'elle a choisi de l'inaugurer.

Sur scène, alors que résonne le tric tac d'un réveil et sonnent les cloches d'un clocher appelant les spectateurs, nous découvrons de grands panneaux blancs qui laissent présager la projection de visuels.

Lunettes blanches, robe de paillettes vertes et boléro léopard, Jasmine Vegas entre en scène avec son petit réveil "It's time to get !".

Elle nous dit qu'elle a 14 ans dans sa tête, non 26 depuis sa psychanalyse, et puis nous raconte son périple Paris-Bourges-Lignières en ce jour de neige.

Tombé de veste et première chanson, "Time", la bien nommée sur fond de projections géométriques et c'est un choc. Nouveaux musiciens, nouvelle orchestration plus rythmée, plus rock voire électronique mais toujours cette même voix profonde et envoûtante.

 

Elle poursuit sur un "Paradise" coloré et dèjà le public est conquis. Le reste va s'enchaîner très vite avec les incontournables "Blue sky", "Milky way", revisités, triturés et enrichis, jusqu'au final avec le sublime "Cannabis" avec des projections abstraites qui vous transportent dans un voyage immobile.

Les chansons en français ne sont pas oubliées ("Fou", "Je te vois", "Encaisse moi") et même enrichies d'un rutilant "Je n'aime que les psychopathes".

Plus qu'un concert, Jasmine et ses musiciens ont concocté un véritable spectacle et c'est à un one woman show extravagant et décalé que nous invite la plus parisienne des new yorkaises. Une superbe réussite.

Elle présente ses musiciens 116, Albator et Space Boy avec humour, fait des vocalises, se gargarise au micro de manière d'ailleurs fort musicale, délire sur la Belgique, nous dit "It'scold outside but inside I'm hot", arbore boa vert et perruque rousse.

Elle nous révèle le phénomène de sa poitrine musicale, se promène dans la salle en dansant, lit un poème surréaliste fait de mots commençant par la lettre V, se présente "Jasmine avec un J dur comme dans éjaculation et Végas comme Elvegas Presley !".

Parce que Jasmine vegas c'est aussi ça !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Time de Jasmine Vegas
Jasmine Vegas en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (26 mars 2005)
Jasmine Vegas en concert au Point Ephémère (mai 2005)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (21 février 2006)
Jasmine Vegas en concert au Zénith (30 mars 2006)
Jasmine Vegas en concert à La Maroquinerie (23 septembre 2006)
L'interview de Jasmine Vegas (17 juin 2005)
L'interview de Jasmine Vegas (28 janvier 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Jasmine Vegas

Crédits photos :Thomy Keat (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=