Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Christopher Nolan, la possibilité d'un monde
Timothée Gérardin  (Editions Playlist Society)  avril 2021

Le best-seller des éditions Playlist Society, qui était en rupture de stock vu son succès est de retour en ce doux mois d’avril avec une édition augmentée, incluant Tenet au corpus. A la manœuvre de cet analyse brillante de l’œuvre cinématographique de Christopher Nolan se trouve toujours Timothée Gérardin, un critique de cinéma, déjà auteur d’un ouvrage publié chez Playlist Society, Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran.

Christopher Nolan aura eu besoin de moins de 20 ans pour passer du statut de jeune espoir du cinéma indépendant à celui de grand auteur américain. Après s’être fait connaître avec Following et Memento, Nolan a renouvelé le personnage de Batman au cinéma, à travers la trilogie Dark night, et bénéficie, depuis le succès d’Inception, d’une liberté créative sans équivalent dans l’industrie hollywoodienne.

Pris dans des intrigues souvent complexes, les personnages de Christopher Nolan ont en tête une idée pourtant simple : celle de comprendre le monde. Car celui-ci ne va pas de soi morcelé, sensoriel, virtuel, trop vaste ou trop réduit, il échappe à l’entendement et reste sans cesse à redécouvrir ou à réinventer.

Une fois encore, les éditions Playlist Society nous propose un ouvrage d’un peu de 110 pages, érudit tout en restant très pédagogique que l’on peut lire en moins de deux heures que l’on soit fan ou pas de Christopher Nolan. L’analyse faite de la filmographie de ce réalisateur est passionnante nous montrant comment se construisent ses œuvres, comment il a su rester dans l’air du temps tout en se plaçant à contre-courant de ceux qui l’ont inspiré.

Le voyage a toujours occupé une place importante dans la famille Nolan. Son enfance fut partagée entre Londres et Chicago, ville où il va découvrir Star Wars qui sera une de ses premières expérimentations cinématographiques puisqu’il essaiera de reproduire des scènes du film avec sa caméra.

L’ouvrage nous permet de savoir que Nolan aime les toiles de Francis Bacon, qu’il représente une source d’inspiration pour plusieurs de ses films, notamment Memento et Insomnia. Ces deux films ont d’ailleurs comme point commun d’avoir des titres qui font référence à des pathologies. Les films de Nolan se caractérisent souvent par une narration éclatée, sur des prouesses narratives, que cela soit par l’originalité du concept ou bien la complexité du scénario. A chaque fois, la complexité scénaristique séduit les spectateurs qui sont mis à contribution en étant invités à se forger eux-mêmes leur propre compréhension de l’intrigue. L’auteur nous montre aussi l’importance du montage dans les films de Nolan en s’appuyant sur de nombreux exemples de films réalisés par le cinéaste.

L’auteur nous montre ensuite en quoi Christopher Nolan peut être considéré comme un immense illusionniste à la recherche de la vérité, nous précise l’importance et l’ambivalence des objets dans ses films. On se rend compte aussi de l’importance du sommeil qui joue un rôle explicite dans plusieurs de ses films. Très souvent, il permet le passage d’un monde à un autre, confirmant que la multiplication des mondes est aussi au cœur de l’œuvre du cinéaste. C’est le cas notamment dans Tenet, son dernier film, dont l’analyse n’était pas présente dans la précédente édition du livre.

N’étant pas particulièrement fan des films de Christopher Nolan, j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage très complet sur ce réalisateur qui m’a permis de mieux comprendre certains de ces films, de rentrer dans son univers pour y découvrir un réalisateur complexe qui mêle le paradoxe à la perfection. Il est devenu pour moi un réalisateur relativement fascinant, me donnant l’envie de revoir ses films maintenant sous un nouvel éclairage. Une fois de plus, le pari des éditions Playlist Society de nous proposer un essai éclairant sur un grand réalisateur américain est totalement réussi.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Fred Astaire, la haute société du spectacle" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Timothée Gérardin


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mai 2024 : On prépare le summer brain

Le summer brain, c'est comme le summer body mais pour les gens qui préfèrent en avoir dans la caboches plutôt qu'épater la galerie avec leurs pectoraux. Chez Froggy's on essaie de fournir de la matière grise depuis plus de 20 ans ! et n'oublez pas, vendredi 26 c'est la MAG #86 en direct sur notre TV !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"L'écho des brasiers" de Arbas
"Can't kill me twice" de Blue Deal
"Pasticcio, Paris 1801" de Ensemble Hexaméron
"Venta rumba" de Ezéchiel Pailhès
"I wanna be like you" de Florian Noack
"Le futur est génial" de Jules & Jo
"Bach - Cello suites" de Thomas Jarry
La saison des festivals commencent :
- More Women On Stage #3 avec Jeanne Added, Venin Carmin, Fallen Lillies...
- Rock In The Barn #15 avec Unschooling, JC Satan, Johnnie Carwash ...
et toujours :
"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=