Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moriyama – Tomatsu : Tokyo
Maison Européenne de la Photographie   (Paris)  Du 19 mai au 24 octobre 2021

La Maison Européenne de la Photographie présente l'exposition-événement "Moriyama – Tomatsu : Tokyo" consacrée à deux des photographes qui constituent le quatuor des maîtres de la photographie japonaise de l’après-guerre tous nés dans les années 1930.

Après le Musée Guimet qui, en 2016, a consacré une exposition monographique au sulfureux Nobuyoshi Araki surnommé "le diablotin de la pop culture japonais, et l'édition 2017 des Rencontres de la Photographie d'Arles qui a rendu hommage à Masahisa Fukase, le tourmenté, en 2021, la MEP complète le panorama avec un florilège des oeuvres de Shomei Tomatsu et Daido Moriyama.

Et ce dans une exposition bipartite assurée sous le commissariat de Simon Baker, Frédérique Dolivet et Pascal Hoël, respectivement directeur de la MEP, responsable adjointe des collections et responsable de la collection de photographies et chargé d’exposition.

Sa particularité tient à son élaboration à partir d'une monstration conçue par les artistes eux-même lors du vivant de Shomei Tumatsu décédé en 2012, et enrichie par la MEP, Daido Moriyama et Mme Yasuko Tomatsu avec la collaboration du galeriste et éditeur d'art Akio Nagasawa.

Tomatsu/Moriyama : deux regards pour une photographie documentaire subjective

Centrée sur la capitale japonaise et un travail sériel autour de thématiques intrinsèques à l'urbanité tokyoïte, notamment le très animé quartier de Shinjuku considéré comme le coeur de la contre-culture japonaise, la très large sélection d'oeuvres proposées, dont la plupart inédites en France, et essentiellement en noir et blanc, permet au visiteur d'apprécier le travail de Shomei Tomatsu l'aîné, et de son cadet Daido Moriyama dont il fut l'inspirateur, dans leur approche commune qui ressort à la photographie documentaire.

Une approche subjective avec notamment des scènes saisies au vol et une pratique de la photographie de rue en rupture tant avec l'académisme du genre qu'avec "l'instant décisif" à la Cartier-Bresson.

Shomei Tomatsu, figure culte et presque tutélaire pour ses homologues générationnels, se positionne comme un inlassable chroniqueur du Japon depuis sa reconstruction après le cataclysme nucléaire avec la croyance en la capacité politique de transformer le monde, voire le réinventer, de la photographie.

A ne pas rater son autoportrait et le portrait des trois autres mousquetaires, tous scénarisés tel celui de Fukase en bucolique Adam chasseur de papillons.

Aux espaces à la chromatique poudrée dédiées à Tomatus, succède des salles aux cimaises bleu nuit plongées dans la quasi obscurité pou rintroduire l'univers de Daido Moriyama.

Si comme son maître, il use des flous, liés au mouvement des personnes par exemple, il ne conserve pas les contrastes naturels au tirage, il mise sur des contrastes violents et l'hypersaturation pour accentuer la brutalité et la violence intrinsèque du sujet (séries "Scandalous", "Death and Disaster") qu'il considère comme suffisants sans y ajouter un message informatif ou politique et bannit toute démarche esthétique conception qu'il véhicule dans la bien nommée revue "Provoke" dont il est un des co-fondateurs en 1968.

Comme Tomatsu, Moriyama va évoluer vers un langage plasticien avec la série "Tights in Shimotakaido" pour "créer une belle image" et les série "Lights and shadow" et "Monochrome".

Il se convertit au numérique et à la couleur et la dernière salle présente son travail récent avec "Pretty woman" en 2016, son magazine-rétrospective "Record" publié par Akio Nagasawa et ses différentes techniques de l'argentique au caisson lumineux en passant par le Polaroid.

En (sa)voir plus sur le site officiel de Daido Moriyama.

 
En savoir plus :

Le site officiel de la Maison Européenne de la Photographie

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de la Maison Européenne de la Photographie


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
"Il n'y aura plus de nuit" d'Eléonore Weber
Ciné en Bref avec :
"The Father" de Florent Zeller
"Adieu les cons" d'Albert Dupontel
"Promising Young Woman" d'Emerald Fennell
"ADN" de MAïwenn
"L'Etreinte" de Ludovic Bergery
"Garçon chiffon" de Nicolas Maury

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=