Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trénet, le revenant
Le Hall de la Chanson  (Paris)  juin 2021

Spectacle de théâtre musical conçu et mis en scène par Serge Hureau et Olivier Hussenet, avec Loïc Renard et Serge Hureau accompagnés par les musiciens Clément Caratini, Lionel Privat et Richard Dubelski.

Cela fait vingt ans que Charles Trenet est parti rejoindre Charles Cros et sa chère maman. Si certains ont continué à l'écouter et à le chantonner, bien d'autres ont accepté qu'il n'ait été qu'un chanteur de "son" époque.

Fermement à la barre du Hall de la Chanson, Serge Hureau et Olivier Hussenet ont mis leur veto à ce lent oubli. Voilà donc Charles Trenet de retour...

Et naturellement, le spectacle commence avec "Le Revenant", une chanson des années 1970 pas forcément connue du "Fou Chantant", où les souvenirs lui font faux bond car dit-il, "je ne suis qu'un vagabond". Un vagabond prêt à chanter sous la forme d'un jeune homme (Loïc Renard) ou d'un vieux jeune homme (Serge Hureau).

Et s'il se lance par "Je chante", un "Je chante" plus scandé que chanté, c'est pour bien signifier qu'il n'est pas revenu pour aligner ses tubes. S'il y aura bien "Le jardin extraordinaire", pas question de "La Mer", de "Que reste-t-il de nos amours ?", de "Y a d'la joie" ou de "Douce France".

On n'y perdra pas au change car les fins connaisseurs auront de belles versions de chansons qu'ils aiment, comme le merveilleux "abbé à l'harmonium" qui permet à Serge Hureau de tirer à la fois, et presque simultanément, des rires et des pleurs de son auditoire, et aux autres de découvrir toute la palette du chanteur narbonnais.

De l'époque du duo "Charles et Johnny" ("Le fils de la femme poisson") à celle de la maturité nostalgique ("Fidèle"), c'est une carrière de plus de cinquante ans que l'on traverse dans un savant désordre et grâce à un dispositif hilarant qui rappelle que Trenet était un ami de Cocteau et pas si loin des surréalistes.

Ne cherchant pas à copier les versions originales, ne cherchant pas non plus à les moderniser à tout prix, Serge Hureau réussit le miracle de réenchanter Trenet sans le trahir. Grâce à une diction impeccable, une manière subtile de raconter chaque chanson comme une histoire, il sert parfaitement l'auteur de la "Folle complainte".

On découvrira grâce à des musiciens tous terrains (Clément Caratini à l'orgue électrique et pas que, Lionel Privat à la guitare et pas que, Richard Dubelski à la batterie et pas que), toujours prêts à participer aux élucubrations imaginées par Hureau et Hussenet, que Trenet était aussi un excellent compositeur influencé à la fois par Cole Porter et par Kurt Weil.

En une bonne quinzaine de chansons, Loïc Renard et Serge Hureau", dans "Trenet, le revenant" donne à entendre un tout petit échantillon d'une œuvre immense. Il faudrait au moins cinquante spectacles différents pour faire le tour (et encore) de toute la discographie de Charles Trenet.

Pour l'heure, on se contentera de ce "pilote" qui rouvre avec bonheur les portes de l'univers génial du premier poète chantant.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=