Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Powder Her Face
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  juin 2021

Opéra de Thomas Adès sur un livret de Philip Hensher, mise en scène de Julien Chavaz, avec Sophie Mariley, Timur, Alison Scherzer et Gareme Danby accompagnés par l'Orchestre de chambre fribourgeois sous la direction musicale de Jérôme Kuhn.

Dans les années 1960, les frasques de femme aux mœurs légères et à l'insatiable appétit sexuel de Margaret Campbell, alors mariée à un pair d'Ecosse, le duc d'Argyll, a défrayé la chronique mondaine anglo-saxonne qui la surnomma "Dirty Duchess" et s'est achevé en un retentissant et médiatisé procès en adultère.

En 1994, en signant l'opéra "Powder Her Face" sur un livret du romancier et critique Philip Hensher dédié à cette affaire de "revenge porn" avant l'heure relayée à l'épouse par les tabloïds, le compositeur anglais Thomas Adès secoue le Landerneau mélomanophile par une approche musicale très réaliste et expressive au point d'être censuré par la radio anglaise.

En 2020, avec l'Orchestre de chambre fribourgeois placé sous la direction de Jérôme Kuhn, le metteur en scène suisse Julien Chavaz réactive ce "brûlot" opératique novateur, objet d'un très large spectre d'appréciations par la critique à sa création.

Conçu comme un opéra de chambre pour quatre chanteurs et quinze instrumentistes, dans un registre éclectique entre atonalité et musique vocale, de Stravinsky à Benjamin Britten, procédant par syncrétisme des genres musicaux, il relate, en forme de biopic, le basculement du destin de la dame à la sexualité débridée - ou simplement libérée - dans une société qui, naviguant entre débauche et puritanisme, procède à une stigmatisation sexualisée.

Julien Chavaz conserve la structure originale de cette oeuvre de jeunesse de Thomas Adès qui toutefois ne pâtirait pas d'un resserrement et, bien que présenté avec la mention "déconseillé aux moins de 16 ans", le spectacle qu'il propose, et nonobstant la scénographie d'Anneliese Neudecker ordonnée autour d'un lit king size rond, ne s'aventure pas dans le registre égrillard appuyé de productions antérieures et twiste de façon vaudevillesque le crument scabreux de certaines scènes.

En effet, il a opté pour la manière du splendeurs et misères balzacien hybridé avec une approche symboliste dans laquelle la femme conspuée est victime de sa sexualité en une déclinaison du tragique existentiel mais sans altérer la contextualisation des sixties tout en n'hésitant à inclure des inserts comiques.

Cet opéra offre de singulières partitions de choix pour les artistes lyriques, et en l'espèce, à une distribution cosmopolite : la subtile mezzo-soprano Sophie Marilley en charge du rôle principal ainsi qu'à ses homologues multi-rôles à l'intervocalité émérite, la pétillante soprano Alison Scherzer, le sémillant ténor Timur et la basse assurée Graeme Danby.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 juillet 2021 : Voilà l'été

L'été se poursuit tranquillement, moins de chroniques de notre côté mais nous sommes toujours là pour vous proposer nos découvertes estivales. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Fa-tality" de E-Riser
"Garden party" de Gurl
"Peace of love" de Kings Of Convenience
"L'auvergnat chante Brassens à la Coopérative de mai" par divers artistes
"Giants" de Pierre Mottron
"II" de Servo
"Enraciné" de Yvard
et toujours :
"Si la rivière coule" de Belfour
Un petit point sur le Hellfest #15 (édition 2022)
"Primeiro disco" de José
"Sister" de Mina Tindle
"Sur l'écran noir" de Thierry Eliez
"Symphony N°2 / Highlander" de Tomasz Sroczynski

Au théâtre :

des suggestions avec les spectacles de l'été
les spectacles au Festival Off d'Avignon
et les festivals dans son salon avec des captations :
au Festival d'Avignon "La Cerisaie" d'Anton Tchekhov par Tiago Rodrigues
au Festival d'Aix-en-Provence :
"Les Noces de Figaro" de Mozart
"Tristan et Isolde" de Richard Wagner
"Carmen" de Georges Bizet
et un opéra moderne "Innocence" de Kaija Saariaho

Expositions :
en visite virtuelle commentée :
"Les origines du monde. - L'invention de la nature au XIXe siècle" au Musée d'Orsay
"Le Corps et l'Ame. De Donatello à Michel-Ange. Sculptures italiennes de la Renaissance" au Musée du Louvre
"Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velázquez" au Musée des Beaux-Arts d’Orléans
"De Chantilly à Azay-le-Rideau. Le retour des portraits de la Renaissance" au Château d’Azay-le-Rideau
et les expos de l'été parisien

Cinéma :

en salle :
"True Mothers" de Naomi Kawaze
"Spirale" de Darren Lynn Bousman
at home en streaming gratuit :
"Companeros" de Alvaro Brechner
"Volare" de Gabriele Salvatores
"The Last family" de Jan P. Matuszynski
"Demain, la liberté !" de Hossein Pourseifi

Lecture avec :

"Live !" de Jeff Jackson
"Ne m'oublie pas" de Alix Garin

"Oeuvres complètes IV" de Roberto Botano
"Le divin scénario" de Jacky Beneteaud & Fabrizio Dori
"Parasites" de Ben'H Winters

"Mémoires" de Albert Kesselring
"Maitresses et femmes d'influence" de Robert Schneider

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=