Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Veilleuse, cabaret holographique
Le Centquatre  (Paris)  juin 2021

Pièce pour six interprètes conçue et mise en scène par Valentine Losseau et Raphaël Navarro, avec Eric Antoine, Birds on a wire (Dom la Nena et Rosemary Standley), Clément Dazin, Lou Doillon, Laurence Equilbey (avec Anas Séguin et Chiara Skerath), Yann Frisch, Kaori Ito, Yael Naim et Yoshi Oïda.

Valentine Losseau et Raphaël Navarro sont magiciens et c'est à un spectacle en hommage à la magie moderne né du développement de la technique des hologrammes qu'ils convient leurs spectateurs.

Un court spectacle de quarante cinq minutes où vont se succéder neuf numéros de fantômes absents et présents à la fois.

La "veilleuse" qui donne son nom à ce "cabinet holographique", c'est celle qui, théoriquement est toujours allumé dans un théâtre, celle que le dernier à quitter les planches laisse brûler pour que le théâtre puisse se poursuivre quoi qu'il arrive.

Valentine Losseau et Raphaël Navarro ont voulu trouver la parade au Covid. Ils donnent l'illusion de voir des numéros de music-hall ou de cirque, des chanteurs d'opéra ou de variétés alors qu'il n'y a rien sur scène, simplement une chaise ou un instrument de musique, la retombée d'une balle alors que le jongleur a disparu en la lançant...

On pense à des film de Méliès ou à des clips de Jean-Christophe Averty. Le merveilleux côtoie l'astucieux, la magie rend le banal irréel et l'on prend plaisir à voir se démultiplier en plusieurs tailles le duo Papageno-Papagena qui chante superbement "la flûte enchantée".

Sans doute aurait-on aimé un spectacle plus long, uniquement pour savoir si, à la longue, on n'aurait pas fini par se lasser de ce spectacle totalement "virtuel".

Mais en quarante cinq minutes, on ne peut qu'adhérer aux jolies trouvailles du couple aux manettes, à leur capacité de ne pas trop en faire pour que l'improbable paraisse possible, que les fantômes aient l'air de vivants.

"La Veilleuse, cabaret holographique" est un cabinet de curiosité qui mérite le détour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er août 2021 : L'été en pointillés

Toujours un rythme de vacances, avec quand même de nouvelles chroniques et des belles choses à découvrir pendant l'été. C'est parti!

Du côté de la musique :

"Rêve capital" de Bertrand Burgalat
"Escapades" de Gaspard Augé
"Fa-tality" de E-Riser
"Garden party" de Gurl
"Peace of love" de Kings Of Convenience
"L'auvergnat chante Brassens à la Coopérative de mai" par divers artistes
"Giants" de Pierre Mottron
"II" de Servo
"Enraciné" de Yvard
et toujours :
"Si la rivière coule" de Belfour
Un petit point sur le Hellfest #15 (édition 2022)
"Primeiro disco" de José
"Sister" de Mina Tindle
Sur l'écran noir" de Thierry Eliez
"Symphony N°2 / Highlander" de Tomasz Sroczynski

Au théâtre :

des suggestions avec les spectacles de l'été
le théâtre chez soi avec les captations vidéos de
"La Fuite" de de Ciro Cesarano et Fabio Gorgolini
"Kadok" de Rémi de Vos
"Bigre" de Pierre Guillois, Agathe L'Huillier et Olivier Martin-Salvan
"Fables" de Robert Wilson
"Féminines" de Pauline Bureau
"Le livre de ma mère" d'Albert Cohen
et retrouver l'esprit et la plume du Café de la Gare avec :
"Cyrano m'était conté"
"A suivre"

Expositions :

dernière ligne droite pour :
"Voyage sur la route du Kisokaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
en virtuel commenté :
"Les origines du monde. - L'invention de la nature au XIXe siècle" au Musée d'Orsay
"Le Corps et l'Ame. De Donatello à Michel-Ange. Sculptures italiennes de la Renaissance" au Musée du Louvre
"Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velázquez" au Musée des Beaux-Arts d’Orléans
"De Chantilly à Azay-le-Rideau. Le retour des portraits de la Renaissance" au Château d’Azay-le-Rideau
et les expos de l'été parisien

Cinéma :

en salle :
"Pour l'éternité" de Roy Andersson
at home en streaming gratuit :
"Madame Rettich, la Czerni et moi" de Markus Imboden
"L'Insulte" de Ziad Doueiri
"Sans jamais le dire" de Tereza Nvotova
"Shéhérazade" de Jean-Bernard Marlin

Lecture avec :

"Ces jours qui disparaissent" de Timothé le Boucher
"La famille Tabor" de Cherise Wolas
"Live !" de Jeff Jackson
"Ne m'oublie pas" de Alix Garin
"Oeuvres complètes IV" de Roberto Botano
"Le divin scénario" de Jacky Beneteaud & Fabrizio Dori
"Parasites" de Ben'H Winters

"Mémoires" de Albert Kesselring
"Maitresses et femmes d'influence" de Robert Schneider

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=