Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ô Lake
Gerry (Music Inspired by the Motion Picture)  (Night-Night Records / Patchrock)  juin 2021

Ce n’est peut-être pas le film le plus connu de Gus Van Sant, sorti entre Finding forrester et Elephant.

Gerry, c’est un film co-écrit avec Casey Affleck et Matt Damon, qui en sont aussi les acteurs et qui s’appellent tous les deux… Gerry. Deux gars paumés dans un désert. Un drôle de film étrange et contemplatif.

Un film d’un genre qui se prête plutôt bien au jeu du ciné concert et c’est dans ce cadre là que Ô Lake aka Sylvain Texier a démarré son projet qui a donné naissance à cet album logiquement intitulé Gerry. Voilà pour la mise en situation.

Alors vous allez me dire : "oui mais un ciné concert c’est bien si on a le film qui va avec". C’est vrai, c’est un plus. Mais sincèrement, même si vous n’avez pas le contexte concernant la façon dont cet album a été écrit et pourquoi cela ne posera AUCUN problème pour l’apprécier à sa juste valeur.

Néanmoins, si vous avez la chance de voir ce ciné concert un jour (je ne sais pas s’il sera rejoué ceci dit), cela apporte bien entendu une dimension supplémentaire à l’ensemble.

Ceci dit, écouter la musique de Ô Lake, même sans image reste un voyage magnifique. Estampillée néo-classique, la musique de Ô Lake est au-delà des étiquette une musique qui invite au voyage autant qu’à la contemplation. Une évasion immobile et sans le support du film, c’est notre imagination qui accompagnera les mélodies élégantes et  faussement minimalistes. Une progression lente de quelques notes égrainées vers un assourdissant tonnerre, sans l’avoir vu venir comme sur "In Circle" et ses vrombissements électro. Plus apaisé aussi parfois, comme sur "Alone" et sa texture sonore incroyable.

On lorgne aussi du côté de Twin Peaks parfois sur "Down the road" par exemple qui vous file la chaire de poule pour peu que l’effort d’écoute soit fait du côté de l’auditeur en terme d’attention mais aussi en terme de qualité de restitution, on n’écoute pas O lake sur les hauts parleurs de son téléphone. Une des grandes qualités de ce disque c’est la texture du son. Le timbre des touches de piano, on croirait avec l’oreille collée au piano pour en capter chaque détail comme sur "The Walk".

On pense parfois au travail de Sylvain Chauveau dans le travail des textures et du "minimaliste pianistique". C’est beau et émouvant sans débauche apparente d’artifice. juste l’émotion pure d’une mélodie qui fait naître des images dans nos esprits.

Et quand l’électro prend le dessus, cela ne gâche pas le plaisir et ajoute au contraire une couche à l’émotion. Ce "Desert" s’écoute en boucle et en devient totalement hypnotique.

L’ambition de Sylvain Texier était que cela devienne sinon LA bande son de Gerry tout de moins une bande son qui aurait pu légitimement le devenir. Le pari est réussi et d’autant plus osé que c’est Arvo Part qui était aux manettes de la bande son original. Mais si on veut faire de l’alpinisme de haut vol, autant gravir de belles montagnes plutôt que de petits rochers.

Ambiteux mais pas prétentieux, Ô Lake a offert à ce film une illustration de belle qualité et surtout, surtout nous offre un album superbe. Film ou pas film.

C’est beau. Quoi d’autre ? Peut-être un defaut majeur, pas de disque physique, une déception à la hauteur du plaisir que l’on aurait d’écouter cela sur une tourne disque microsillons qui ajouterait encore de la texture et des frissons. 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Ô Lake dans la rubrique Ni Vus Ni Connus

En savoir plus :
Le site officiel de Ô Lake
Le Bandcamp de Ô Lake
Le Soundcloud de Ô Lake
Le Facebook de Ô Lake


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 juillet 2021 : Voilà l'été

L'été se poursuit tranquillement, moins de chroniques de notre côté mais nous sommes toujours là pour vous proposer nos découvertes estivales. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Fa-tality" de E-Riser
"Garden party" de Gurl
"Peace of love" de Kings Of Convenience
"L'auvergnat chante Brassens à la Coopérative de mai" par divers artistes
"Giants" de Pierre Mottron
"II" de Servo
"Enraciné" de Yvard
et toujours :
"Si la rivière coule" de Belfour
Un petit point sur le Hellfest #15 (édition 2022)
"Primeiro disco" de José
"Sister" de Mina Tindle
"Sur l'écran noir" de Thierry Eliez
"Symphony N°2 / Highlander" de Tomasz Sroczynski

Au théâtre :

des suggestions avec les spectacles de l'été
les spectacles au Festival Off d'Avignon
et les festivals dans son salon avec des captations :
au Festival d'Avignon "La Cerisaie" d'Anton Tchekhov par Tiago Rodrigues
au Festival d'Aix-en-Provence :
"Les Noces de Figaro" de Mozart
"Tristan et Isolde" de Richard Wagner
"Carmen" de Georges Bizet
et un opéra moderne "Innocence" de Kaija Saariaho

Expositions :
en visite virtuelle commentée :
"Les origines du monde. - L'invention de la nature au XIXe siècle" au Musée d'Orsay
"Le Corps et l'Ame. De Donatello à Michel-Ange. Sculptures italiennes de la Renaissance" au Musée du Louvre
"Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velázquez" au Musée des Beaux-Arts d’Orléans
"De Chantilly à Azay-le-Rideau. Le retour des portraits de la Renaissance" au Château d’Azay-le-Rideau
et les expos de l'été parisien

Cinéma :

en salle :
"True Mothers" de Naomi Kawaze
"Spirale" de Darren Lynn Bousman
at home en streaming gratuit :
"Companeros" de Alvaro Brechner
"Volare" de Gabriele Salvatores
"The Last family" de Jan P. Matuszynski
"Demain, la liberté !" de Hossein Pourseifi

Lecture avec :

"Live !" de Jeff Jackson
"Ne m'oublie pas" de Alix Garin

"Oeuvres complètes IV" de Roberto Botano
"Le divin scénario" de Jacky Beneteaud & Fabrizio Dori
"Parasites" de Ben'H Winters

"Mémoires" de Albert Kesselring
"Maitresses et femmes d'influence" de Robert Schneider

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=