Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Seize printemps
Suzanne Lindon  (juin 2021) 

Réalisé par Suzanne Lindon. France. Drame. 1h14 (Sortie 16 juin 2021). Avec Suzanne Lindon, Arnaud Valois, Florence Viala, Frédéric Viala, Frédéric Pierrot, Rebecca Marder, Dominique Besnehard, et Philippe Uchan.

A l'âge qu'a Suzanne Lindon, on pense en général à comment on va faire pour tourner ses premiers futurs courts métrages.

Elle a préféré passer directement au long métrage, un court long métrage d'une heure et quatorze minutes où elle va à 20 ans raconter ce qu'étaient ces "Seize printemps" où l'on quitte l'adolescence molle pour entrer dans l'adolescence proprement dite, c'est-à-dire ce moment où l'on ne se croit plus adolescent.

Suzanne porte le prénom de Sandrine Bonnaire dans "A nos amours", mais n'appartient pas au même milieu. Issue d'une bourgeoisie intellectuelle, avec un père compréhensif idéalement interprété par Frédéric Pierrot, elle découvre ses premiers émois mais hésite à aller plus loin. Il faut dire qu'elle s'ennuie avec les jeunes de son âge et a jeté son dévolu sur un garçon plus âgé qu'elle, un trentenaire qu'elle aperçoit en train de lire dans un café quand elle se rend à son lycée.

On est tout près du théâtre de l'Atelier et Suzanne se sent aussi attirée par l'aventure de l'écriture. Bref cette timide introvertie, qui zézaye légèrement et supporte un physique de jeune girafe à la tête un peu carrée n'est pas dans la norme de la lycéenne allumeuse d'acteurs.

Mais celui qu'elle rencontre (Arnaud Valois) n'est pas non plus le prototype du jeune homme qui sait et aime séduire les femmes en devenir. Que va donner leur rencontre improbable ?

Sans rien dévoiler, on dira que l'un et l'autre seront dans une infra-émotion, celle dont on se souvient longtemps, surtout quand on a justement seize printemps.

Suzanne Lindon mène son film sans copier ses grands aînés. On la sent très maître de son projet. Derrière son apparence de timidité, elle sait prendre tous les risques... et d'abord le premier : jouer elle-même la lycéenne qu'elle a été. Il faut être bien sûr de soi pour se remettre dans ses pas passés il y a si peu de temps. En surmontant cette première difficulté, elle construit un film de vrai auteur, original, sans "gras", sans complaisance de la jeune femme pour la très jeune fille.

Bien sûr, on pourra dire qu'elle est génétiquement bénie des dieux cinématographiques mais son premier film est si convaincant, si loin de l'exercice de style des bons élèves, qu'on la félicite d'avoir profité de tout ce qui lui a permis de ne pas attendre des années pour présenter ce film d'une honnêteté scrupuleuse où tout semble déjà pensé et sans jamais calculer.

"Seize printemps" de Suzanne Lindon est un premier film mieux que prometteur : il impressionne par la simplicité de sa facture.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=