Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris
Musée Carnavalet  (Paris)  Du 15 juin au 31 octobre 2021

Le Musée Carnavalet et la Fondation Henri Cartier-Bresson proposent une exposition dédiée à l'oeuvre du photographe Henri Cartier-Bresson centrée sur la capitale française dont l'intitulé polysémique "Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris fleure la nostalgie.

Revoir peut s'entendre simplement au premier degré comme "voir à nouveau" mais également comme un "au revoir" à des temps révolus.

D'autant que les commissaires scientifiques Anne de Mondenard, conservatrice en chef au Musée Carnavalet, Agnès Sire, directrice artistique, et Aude Raimbault, conservatrice des collections à la Fondation Henri Cartier-Bresson, ont opté pour un parcours chronologique s'achevant en 1968.

Scénographié par Alexis Patras, qui mise sur des cimaises à claire-voie pour dynamiser la relative étroitesse de l'espace muséal tout en ménageant un point de fuite, la déambulation est scandée par de nombreux tirages originaux dont une trentaine d'inédits, des publications ainsi que d'enregistrements audiovisuels.

Henri Cartier-Bresson, un homme dans la ville

Les commissaires le qualifie de "flâneur entre deux rives" et "artiste libre qui cultive les contraires : le reportage et l’image isolée, Paris et le reste du monde, la photographie et le dessin, l’engagement mais sans parti, la commande et son propre rythme". Tout est dit et confirmé par la visite.

Une visite qui commence avec quelques éléments mémoriels, comme l'appareil Leica et le "First album" des années 1929-1931

Cartier-Bresson, dont la référence tutélaire est Eugène Atget et la photographie documentaire, sillonne la capitale, les quais de Seine, ses beaux quartiers, avec la série "Rue Royale" mais aussi ses quartiers populaires avec leurs habitants et leurs travailleurs, des forts des Halles aux plâtriers du Quai de Javel.

l

Et il s'aventure en périphérie dans la petite couronne pour saisir tant les moments heureux, comme ceux passés dans les guinguettes de Joinville-le-pont, que le quotidien des miséreux dans le bidonville de Nanterre.

Cartier-Bresson fait des incursions dans le photojournalisme engagé en couvrant les grands événements d’actualité comme la Libération de Paris, les Six jours de Paris au Vélodrome d'hiver en 1957 et les manifestations des années 1960.

La visite n'est pas exempte de découverte pour le non exégète de Cartier-Bresson avec les portraits de figures des années d'après guerre, écrivains et artistes, tels, et entre autres, Jean-Paul Sartre, Irène et Frédéric Joliot-Curie, Louis Aragon, Christian Dior et Albert Camus, présentés en regard de l'album monographique "Images à la sauvette" avec une couverture originale de Matisse publié en 1952 et regroupant les photographies des vingt premières années de sa carrière.

Il y twiste le caractère nécessairement posé inhérent au genre du portrait en procédant à une scénarisation, notamment en scène de rue, Ce qui initie une réflexion critique sur sa doxa, la prise d'images sur le vif, qui a été institutionnalisé sous les termes "instant décisif".

A voir en résonance avec l'exposition "Eugène Aget - Voir Paris" proposée par les mêmes commissaires à la Fondation Henri Cartier-Bresson et poursuivre avec l'exposition concomitante "Henri Cartier-Bresson - Le Grand Jeu" à la Bibliothèque nationale de France.

Par ailleurs, l'année 2021 est celle de la réouverture du Musée Carnavalet après sa rénovation ce qui incite à la visite en accès gratuit de ses collections permanentes relatant l'Histoire de Paris depuis ses origines.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Carnavalet

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Carnavalet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 décembre 2021 : Ca sent le sapin

C'est bientôt Noël ! ça sent le sapin dans les maisons et les appartements, il ne vous reste plus qu'à vous inspirer de notre sélection culturelle pour y glisser quelques beaux cadeaux dessous. Voici donc notre sélection et bien entendu le replay de la MAG #38

Du côté de la musique :

"Le cirque de consolation" de Léonie Pernet
"Elements" de Thomas Gonzalez Trio
"Pensées rotatives" de Théo Girard
"Ins & outs" de Skalli
"Ilium - Complexe" de Pierre de Bethmann
"Juste derrière toi" de Ottis Coeur
"Jonathan Richman & The Modern Lovers" est le thème de la nouvelle émission de Listen In Bed
"Still moving" de Justin Adams & Mauro Durante
"Last of the fishing days" de Jérôme Piétri
"Concerto pour piano en ré mineur, Sonates pour violon de Brahms" de Geoffroy Couteau et Amaury Coeytaux
"Tuberose" de Amanda Lear
et toujours :
"Voltiges" de Tristan Pfaff
"Tormenta" de Sweet Needles
"Padre padrone" de Nicolas Paugam
"Merci bisou" de Monokini
"En la selva numerica" de Mekanik Kantatik
"Little odetta" de Little Odetta
"Galles / Ecosse" le mix de la semaine de Listen In Bed
"Excuse my french" de Julien Bouchard
"Gottfried von der Goltz - Concerti all'arrabbiata" de Freiburger Barockorchester
"Bardainne Jaumet" de Bardainne Jaumet
Maidavale et Cavale en concert au Fil

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Music-Hall" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Belles Amies" au Théâtre du Roi René
"My dead bird" au Théâtre Les Déchargeurs
"100% Marianne" au Théâttre du Petit Gymnase
"J'ai toujours voulu faire bien" au Théâttre Les Déchargeurs
"Soixante minutes dans la vie d'une forêt" au Théâtre La Reine Blanche
les reprises :
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre Le Local
"Les dézingués du vocal" à la Comédie Bastille
"Opérapiécé" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche en décembre

Expositions :

"Alexej von Jawlensky - La promesse du visage" à La Piscine à Roubaix
"Jean-Jacques Henner, dessinateur" au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
et les autres expositions à l'affiche en décembre

Cinéma :

la semaine cinéma en 5 bandes-annonce
en streaming gratuit avec :
"Toni Erdman" de Toni Erdmann
un spécial Espions avec :
"Espions" de Nicolas Saada
"Le Dossier 51" de Michel Deville
"L'espion de la dernière chance" de Werner Klinger
"Mata Hari, Agent H21" de Jean-Louis Richard

Lecture avec :

"3 minutes pour comprendre la 2de guerre mondiale" de Benoit Rondeau
"47 cordes, première partie" de Timothé Le Boucher
"Les détectives sauvages" de Roberto Bolano
et toujours :
"American predator" de Maureen Callahan
"Je suis l'abysse" de Donato Carrisi
"La première guerre mondiale dans le pacifique" de Maxime Reynaud
"Le cabanon à l'étoile" de Hélène Legrais
"Rock'n'roll justice" de Fabrice Epstein

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=