Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Braquage du siècle
Ariel Winograd  (septembre 2021) 

Réalisé par Ariel Winograd Argentine. Comédie. 1h54 (Sortie 8 septembre 2021). Avec Guillermo Francella, Diego Peretti, Pablo Rago, Luis Luque, Juan Alari, Rafael Ferro et Magela Zanotta.

Voilà un film qui va réconcilier tous les spectateurs, les amateurs de cinéma de distraction comme ceux qui veulent des films qui ont du sens.

"Le Braquage du siècle" (Ell robo del siglo) n'est pas le premier film du genre. Il appartient à ces films (ou ces séries) qui sortent périodiquement et qui peuvent même avoir de nombreux avatars. On pense notamment aux aventures de Danny Ocean (George Cloney) et de ses compagnons (Brad Pitt et compagnie) obsédés par les coffre-forts des casinos.

Dans "Le Braquage du siècle" d'Ariel Winograd, Mario Sellanes (Gullermo Francella) préfère s'attaquer à une banque argentine et cela selon un processus ingénieux, et bigrement compliqué, dont on ne racontera pas les astuces. On pourra suivre l'application de son plan chirurgical pendant plus de deux heures et sans jamais s'ennuyer un moment.

Ceux qui connaissent le cinéma argentin et voient périodiquement les très bons films qu'il produit, savent que les comédiens locaux sont toujours excellents et ont forcément déjà vu ailleurs les principaux protagonistes du casse.

En tête de distribution, en faux retraité du braquage, surveillé par sa fille chérie, Guillermo Francella n'a aucun mal à convaincre qu'il est avec Ricardo Darin l'un des acteurs les plus célèbres d'Argentine.

Quant au modus operandi du cambriolage, c'est une petite merveille qui laisse à penser que les scénaristes ont ici beaucoup d'imagination... sauf qu'ils se sont largement inspirés d'une histoire vraie.

Amoral comme tous les films du genre qui donnent d'emblée raison aux perceurs de coffres, "Le Braquage du siècle" est constamment jouissif. Le suspense ne réside pas dans les péripéties générées par l'accomplissement de la mission, mais dans l'après casse.

Comme toujours on se demande surtout si nos bandits d'honneur, ayant procédé à la Spagiarri pour le casse de Nice, ne vont pas tomber bêtement ou si la banque ne leur pas réserver une mauvaise surprise.

Là encore on ne dira rien, tout en précisant qu'Ariel Winograd n'a pas cherché à tout prix à ce que ses malfrats sympathiques paient plein pot leur délit sans crime...

Pas besoin d'en dire davantage : on espère que le bouche à oreilles fonctionnera parfaitement et que ce cinéma populaire, bien écrit, bien joué et bien réalisé ouvrira les portes du cinéma sud-américain à un nouveau public.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=