Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Amours d'Anaïs
Charline Bourgeois-Tacquet  (septembre 2021) 

Réalisé par Charline Bourgeois-Tacquet. France. Comédie. 1h38 (Sortie 15 septembre 2021). Avec Anaïs Demoustier, Valére Bruni-Tedeschi, Bruno Podalydès, Anne Canovas, Bruno Todeschini et Jean-Charles Clichet.

On dit souvent que le premier long métrage est forcément autobiographique. Sans rien savoir de la vie de Charline Bourgeois-Tacquet, on se doute qu'elle est là, en vrac, au propre ou au figuré, dans celle d'Anaïs qu'elle se propose de raconter et de filmer à cent à l'heure.

Anaïs est là quasiment toujours sur l'écran, bavarde, naïve, déterminée dans des idées fixes qui peuvent constamment changées.

Dans "Les Amours d'Anaïs" de Charline Bourgeois-Tacquet", Anaïs Demoustier est une boule de flipper : elle ne sait pas où elle va, mais sait qu'elle ne doit pas quitter le jeu. Mieux vaut être balloté, trimballé d'un bip à un autre que d'être exclu de la partie.

Ce film, faussement modeste, est le portrait attentif d'une génération, voire peut-être de plusieurs. Tout peut encore arriver à Anaïs qui, pour l'heure, n'est pas encore arrivée à grand-chose.

C'est une petite française moyenne qui a quitté ses parents, merveilleusement incarnés par Anne Canovas et Bruno Todeschini, parce qu'il le fallait bien mais qui, depuis, n'a pas vraiment trouvé sa voie et ne l'a surtout pas cherché.

Quand survient dans cette existence que d'aucuns diraient déjà vouée à une douce médiocrité un couple célèbre, elle sait pourtant saisir sa chance. On s'interrogera donc sur sa manière d'alpaguer successivement Daniel (Denis Podalydès), un éditeur reconnu, et sa femme Emilie (Valérie Bruni-Tedeschi), une autrice célèbre.

Est-elle une très bonne calculatrice, une opportuniste prête à tout pour enfin vivre sa vie ou bien sa fraîcheur intacte, son absence de cynisme réveille une génération mollement endormie dans son confort et ses certitudes ?

"Qu'est-ce que vous me voulez ?" répète à l'envi Emilie quand Anaïs surgit dans son existence lors d'un colloque littéraire dans un lieu idyllique, théoriquement préservée de tout et particulièrement des groupies envahissantes... Qu'est-ce qu'elle lui veut, c'est la question qui est renvoyé au spectateur et à laquelle il va répondre : lui donner de l'amour.

Avant de coucher par hasard avec son mari, elle ignorait qui était cette écrivaine. En la lisant, elle se retrouve tellement en elle qu'elle aspire à la connaître intimement. Bien entendu, Anaïs est un bulldozer de sentiments que d'habitude on n'exprime pas.

Elle se perçoit au début du film comme une "miss catastrophe". Mais déclencher une tempête d'amour chez des gens qui vivaient sous le règne tranquille des paratonnerres préservant du cataclysme de la passion, cela est-il si catastrophique ?

Avec "Les Amours d'Anaïs", Charline Bourgeois-Jacquet réussit un joli premier film, confirme le talent d'Anaïs Demoustier et réveille celui de ses partenaires. Un vrai rayon de soleil sans arrière-pensées dans cette France si tristement normée.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 octobre 2021 : la petite lorgnette de la culture

C'est reparti pour un tour, on vous prépare des choses pour la fin d'année avec les amis du Village Pop mais aussi dans le look de votre site préféré. En attendant, voici le replay de la MAG34 et bien entendu le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glow on" de Turnstile
"9" de 21 Grammes
"Satellite" de Fabulous Sheep
"55" de Heimlich
"Schubert : Sonates pour piano D840 & D960" de Jean Marc Luisada
"Mixology" de Katerina Fotinaki
"Love Letters" la nouvelle émission de Listen In Bed qui cause de Metronomy
"Awé !" de Samy Thiébault
"Diaporama" de Stéphanie Acquette
"Mumbo Jumbo" de Dragon Rapide
"La nuit des stéphanois" au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"Mary's Ideas : Umlaut Big Band plays Mary Lou Williams" de Umlaut Big Band
"From dreams to dust" de The Felice Brothers
"A bright interval" de Sweet Gum Tree
Rencontre avec Marianne Piketty autour de son disque "Vivaldi l'âge d'or"
"Fracture" saison 3 émission 2 de Listen In Bed
"En suspens" de Daniel Jea
"Chaleur digitale" de Collateral

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pour ne pas finir comme Roméo et Juliette" au Théâtre des Abbesses
"A.I.R." au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Portrait de Raoul" au Monfort Théâtre
"Accusé.e" au Théo Théâtre
"Mon meilleur copain" à la Comédie de Paris
"Jos Houben - L'art du rire" à La Scala
"Mathieu Penchinat - Qui fuis-je ? " au Théâtre du Marais
"Machine de Cirque" à La Scala
les autres spectacles à l'affiche
et le théâtre dans son salon avec des captations intégrales en streaming gratuit
"Acqua Alta" au Théâtre national de Chaillot
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre du Petit Montparnasse

Expositions :

"Jean-Michel Othoniel- Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais
"Soutine/de Kooning, la peinture incarnée" au Musée de l'Orangerie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Vernon Subutex 1" de Hannes Rossacher
"Tu ne tueras pas" de Krzysztof Kieslowski
"Un Condé" de Yves Boisset
"L'Ange exterminateur" de Luis Bunuel
"A Fish swimming upside down"de Eliza Petkova
"Hadewijch" de Bruno Dumont

et en salle un documentaire "Leur Algérie" de Lina Soualem

Lecture avec :

Les conquérants de la steppe, d'Attila au khanat de Crimée, Ve-XVIIIe siècle" de Arnaud Blin
"Le jardin des monstres" de Lorenza Pieri
"Kérozène" de Adeline Dieudonné
"En automne" de Karl Ove Knausgaard
"Danton et Robespierre, le choc de la révolution" de Loris Chavanette
"Danseurs sur le rivage" et "Dem" de William Melvin Kelley
et toujours :
"Venise" de Elisabeth Crouzet-Pavan
"Sur l'île noire" de Sonja Delzongle
"Rien à déclarer" de Richard Ford
"Le chat, le général et la corneille" de Nino Haratischwilli
"L'unique goutte de sang" de Arnaud Rozan
"Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre" de Anne-Lise Melquiond

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=