Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hadès, Argentine
Daniel Loedel  (Editions La Croisée)  août 2021

C’est aussi la rentrée littéraire du côté des éditions La Croisée qui nous sélectionne toujours des nouveaux auteurs venus des quatre coins de la planète. Ici, nous partons vers l’Amérique du Sud, plus précisément l’Argentine avec un auteur s’appelant Daniel Loedel, qui nous propose un roman historique comme je les aime. Un ouvrage qui se déroule dans le pays de l’auteur, à savoir l’Argentine.

Tomas Orilla, le personnage principal de l’ouvrage, a fui Buenos Aires aux heures les plus sombres du coup d’Etat militaire de Videla en 1976. Depuis, il s’appelle Thomas Shore et vit à New-York. Mais après dix ans d’absence, le passé le somme de rentrer, le convoquant au chevet de Pichuca, la mère d’Isabel Aroztegui, son premier et seul amour, disparue elle aussi.

Tel Orphée, ce voyage à l’envers emporte Tomas dans une odyssée souterraine, où l’attendent tapis ses démons intimes et les ombres de ceux qu’il a abandonnés. Il n’a alors d’autres choix que d’affronter son passé.

L’originalité de cet ouvrage tient en grande partie dans sa construction, dans la manière qu’utilise Tomas dans sa visite de Buenos Aires. Deux dimensions de visite nous sont proposées, l’une reposant sur le réel, l’autre s’orientant plutôt vers des dimensions infernales. On le suit dans ses recherches et dans son enquête à Buenos aires après son retour et en même temps on le voit aussi troublée par ses souvenirs anciens, qu’il ne peut plus mettre de côté ou oublier.

L’auteur arrive par son écriture maîtrisée à mêler ce réel et cet imaginaire (ou cette sorte de monde parallèle) autour des rêves (et des cauchemars) de Tomas. Son texte prend une dimension envoûtante qui s’appuie sur un récit percutant avec une intrigue savamment construite qui nous donne envie de voir le bout de l’ouvrage. Au fil des pages, l’histoire de Tomas se dévoile, son parcours de vie se dégage et le lecteur comprend petit à petit comment et pourquoi il a fait le choix à un moment de sa vie de quitter l’Argentine.

Hadès, Argentine n’est pas un ouvrage de tout repos. La violence se dégage dans de nombreuses pages, certaines scènes de torture, particulièrement réalistes montre ce que fut l’Argentine à certains moments de son histoire.

Hadès, Argentine est par contre un ouvrage dans lequel la trahison, la culpabilité et la rédemption sont explorées avec une grande intelligence. C’est trois thématiques sont au cœur de l’histoire de Tomas et du récit que l’auteur nous propose. On voit bien comment Tomas, très souvent pris dans un étau, se retrouve à devoir faire des choix cornéliens qui ont à chaque fois des conséquences importantes.

Au final, Hadès, Argentine est un ouvrage dense, particulièrement captivant qui mêle histoire intime et politique, façonnant un devoir de mémoire nécessaire pour un pays qui a connu une histoire tourmentée au cours des années 70, une histoire marquée par la torture qui hante encore les souvenirs de nombreux argentins.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Daniel Loedel
Le Facebook de Daniel Loedel


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 octobre 2021 : la petite lorgnette de la culture

C'est reparti pour un tour, on vous prépare des choses pour la fin d'année avec les amis du Village Pop mais aussi dans le look de votre site préféré. En attendant, voici le replay de la MAG34 et bien entendu le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glow on" de Turnstile
"9" de 21 Grammes
"Satellite" de Fabulous Sheep
"55" de Heimlich
"Schubert : Sonates pour piano D840 & D960" de Jean Marc Luisada
"Mixology" de Katerina Fotinaki
"Love Letters" la nouvelle émission de Listen In Bed qui cause de Metronomy
"Awé !" de Samy Thiébault
"Diaporama" de Stéphanie Acquette
"Mumbo Jumbo" de Dragon Rapide
"La nuit des stéphanois" au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"Mary's Ideas : Umlaut Big Band plays Mary Lou Williams" de Umlaut Big Band
"From dreams to dust" de The Felice Brothers
"A bright interval" de Sweet Gum Tree
Rencontre avec Marianne Piketty autour de son disque "Vivaldi l'âge d'or"
"Fracture" saison 3 émission 2 de Listen In Bed
"En suspens" de Daniel Jea
"Chaleur digitale" de Collateral

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pour ne pas finir comme Roméo et Juliette" au Théâtre des Abbesses
"A.I.R." au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Portrait de Raoul" au Monfort Théâtre
"Accusé.e" au Théo Théâtre
"Mon meilleur copain" à la Comédie de Paris
"Jos Houben - L'art du rire" à La Scala
"Mathieu Penchinat - Qui fuis-je ? " au Théâtre du Marais
"Machine de Cirque" à La Scala
les autres spectacles à l'affiche
et le théâtre dans son salon avec des captations intégrales en streaming gratuit
"Acqua Alta" au Théâtre national de Chaillot
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre du Petit Montparnasse

Expositions :

"Jean-Michel Othoniel- Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais
"Soutine/de Kooning, la peinture incarnée" au Musée de l'Orangerie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Vernon Subutex 1" de Hannes Rossacher
"Tu ne tueras pas" de Krzysztof Kieslowski
"Un Condé" de Yves Boisset
"L'Ange exterminateur" de Luis Bunuel
"A Fish swimming upside down"de Eliza Petkova
"Hadewijch" de Bruno Dumont

et en salle un documentaire "Leur Algérie" de Lina Soualem

Lecture avec :

Les conquérants de la steppe, d'Attila au khanat de Crimée, Ve-XVIIIe siècle" de Arnaud Blin
"Le jardin des monstres" de Lorenza Pieri
"Kérozène" de Adeline Dieudonné
"En automne" de Karl Ove Knausgaard
"Danton et Robespierre, le choc de la révolution" de Loris Chavanette
"Danseurs sur le rivage" et "Dem" de William Melvin Kelley
et toujours :
"Venise" de Elisabeth Crouzet-Pavan
"Sur l'île noire" de Sonja Delzongle
"Rien à déclarer" de Richard Ford
"Le chat, le général et la corneille" de Nino Haratischwilli
"L'unique goutte de sang" de Arnaud Rozan
"Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre" de Anne-Lise Melquiond

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=