Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thomas de Pourquery & Supersonic
Back to the Moon  (Lying Lions Productions)  septembre 2021

"Le jazz est un vampire métis qui, depuis sa naissance, suce le sang des autres musiques pour se régénérer. La plupart du temps par amour. Il sort plutôt la nuit et son sens aigu de l'improvisation lui permet de déjouer les tentatives d'enfermement ou les risques de sclérose dont il est régulièrement menacé. Lorsqu'il est en forme (en solo, en petit comité ou en bande organisée), on reconnaît sa silhouette à un balancement chaloupé que les golfeurs appellent swing et les geeks, groove. Tous les dix ans on annonce sa mort et tous les dix ans il s'invente une nouvelle jeunesse. Le jazz a les rides de ses héros disparus et affiche le sourire juvénile de ceux qui regardent le futur droit dans les yeux." Alex Dutilh

"We Travel the Space Ways"

Thomas De Pourquery, c’est un son. Un son de saxophone, un son d’ensemble, une voix maintenant reconnaissable, identifiable. C’est peut-être le plus beau compliment que nous puissions lui faire, parce que plus tard de jeunes saxophonistes, de jeunes gens qui aiment la musique, le jazz, etc. voudront sonner comme lui, jouer comme lui (mais n’est-ce pas déjà le cas ?). Alors il leur faudra aussi penser la musique de la même manière, avec la même force, la même empathie, le même sens du partage.

Et puis s’accompagner de musiciens aussi intéressants que talentueux comme Laurent Bardainne (saxophone ténor, synthétiseur, voix), Fabrice Martinez (trompette, bugle, chant, percussions), Arnaud Roulin (piano, synthétiseur, percussions...), Frederick Galiay (basse, chant), Edward Perraud (batterie...), pour ne parler que du Supersonic, parce que la galaxie de musiciens tournant autour de lui est tout aussi importante. Parce que le supersonic c’est comme les grands sextet, il faut un leader et des musiciens d’exceptions pour sonner tous ensemble. Un ensemble pensé comme un espace de liberté. Une section rythmique dingue, une cohorte de soufflants qui l’est tout autant. Et il est évident maintenant que le sextet rentrera dans l’histoire de la musique.

Et puis donc une écriture. Une écriture généreuse, précise mélodiquement, harmoniquement et rythmiquement, sans barrières esthétiques. Jazz, pop, rock, elle doit autant à Sun Ra qu’aux Flaming Lips, Coltrane, François Jeanneau, Stefano Di Battista ou Andy Emler... Dans ce sens, si l’on ne peut pas le voir comme "avant-gardiste", il fait considérablement évoluer la musique "jazz". Ici un "jazz" cosmique et spirituel (l’espace comme moyen de projection). Et s’il est beaucoup question de vibrations, il y a un son, un travail de studio, de production encore plus important que sur les disques précédents.

Cet album que l’on pourrait considérer comme grand public, dans le meilleur sens du terme, est une lumière, un feu d’artifice, un hymne à la vie, à l’amour, il est solaire et exaltant. 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Supersonic play Sun Ra de Thomas de Pourquery
La chronique de l'album Broadways de Red Star Orchestra featuring Thomas de Pourquery
La chronique de l'album Nougaro de Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery
La chronique de l'album Drôles de Dames de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
L'interview de Thomas de Pourquery (mars 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Thomas de Pourquery
Le Soundcloud de Thomas de Pourquery
Le Facebook de Thomas de Pourquery


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 octobre 2021 : la petite lorgnette de la culture

C'est reparti pour un tour, on vous prépare des choses pour la fin d'année avec les amis du Village Pop mais aussi dans le look de votre site préféré. En attendant, voici le replay de la MAG34 et bien entendu le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glow on" de Turnstile
"9" de 21 Grammes
"Satellite" de Fabulous Sheep
"55" de Heimlich
"Schubert : Sonates pour piano D840 & D960" de Jean Marc Luisada
"Mixology" de Katerina Fotinaki
"Love Letters" la nouvelle émission de Listen In Bed qui cause de Metronomy
"Awé !" de Samy Thiébault
"Diaporama" de Stéphanie Acquette
"Mumbo Jumbo" de Dragon Rapide
"La nuit des stéphanois" au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"Mary's Ideas : Umlaut Big Band plays Mary Lou Williams" de Umlaut Big Band
"From dreams to dust" de The Felice Brothers
"A bright interval" de Sweet Gum Tree
Rencontre avec Marianne Piketty autour de son disque "Vivaldi l'âge d'or"
"Fracture" saison 3 émission 2 de Listen In Bed
"En suspens" de Daniel Jea
"Chaleur digitale" de Collateral

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pour ne pas finir comme Roméo et Juliette" au Théâtre des Abbesses
"A.I.R." au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Portrait de Raoul" au Monfort Théâtre
"Accusé.e" au Théo Théâtre
"Mon meilleur copain" à la Comédie de Paris
"Jos Houben - L'art du rire" à La Scala
"Mathieu Penchinat - Qui fuis-je ? " au Théâtre du Marais
"Machine de Cirque" à La Scala
les autres spectacles à l'affiche
et le théâtre dans son salon avec des captations intégrales en streaming gratuit
"Acqua Alta" au Théâtre national de Chaillot
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre du Petit Montparnasse

Expositions :

"Jean-Michel Othoniel- Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais
"Soutine/de Kooning, la peinture incarnée" au Musée de l'Orangerie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Vernon Subutex 1" de Hannes Rossacher
"Tu ne tueras pas" de Krzysztof Kieslowski
"Un Condé" de Yves Boisset
"L'Ange exterminateur" de Luis Bunuel
"A Fish swimming upside down"de Eliza Petkova
"Hadewijch" de Bruno Dumont

et en salle un documentaire "Leur Algérie" de Lina Soualem

Lecture avec :

Les conquérants de la steppe, d'Attila au khanat de Crimée, Ve-XVIIIe siècle" de Arnaud Blin
"Le jardin des monstres" de Lorenza Pieri
"Kérozène" de Adeline Dieudonné
"En automne" de Karl Ove Knausgaard
"Danton et Robespierre, le choc de la révolution" de Loris Chavanette
"Danseurs sur le rivage" et "Dem" de William Melvin Kelley
et toujours :
"Venise" de Elisabeth Crouzet-Pavan
"Sur l'île noire" de Sonja Delzongle
"Rien à déclarer" de Richard Ford
"Le chat, le général et la corneille" de Nino Haratischwilli
"L'unique goutte de sang" de Arnaud Rozan
"Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre" de Anne-Lise Melquiond

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=