Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nous sommes les chasseurs
Jérémy Fel  (Editions Rivages)  octobre 2021

Alerte absolue, un nouvel ouvrage de Jérémy Fel vient de sortir et il est pour moi l’un des meilleurs livres de cette année 2021. Nous sommes les chasseurs est un ouvrage incroyable, de ceux que l’on n’est pas prêts d’oublier, un ouvrage qui se doit d’être lu.

Alors vous connaissez sûrement Jérémy Fel, du moins je l’espère car sinon vous allez devoir effectuer une séance de rattrapage pour cet auteur français, scénariste de courts-métrages aussi qui a déjà écrit deux superbes livres, Les loups à leur porte et Helena, parus aux éditions Rivages. Je me souviens encore de ce premier chapitre d’Helena, un de mes livres coup de cœur de ces dernières années, un chapitre assez hallucinant qui nous donnait une terrible envie de lire le livre.

Alors lorsque j’ai eu la chance de recevoir en avance son nouvel ouvrage grâce aux éditions Rivages, vous imaginez que je me suis lancé rapidement dans sa lecture. Verdict, ce livre, quasiment impossible à vous résumer ne manque pas d’adjectifs pour le qualifier : époustouflant, incroyable, indéfinissable, incomparable, fascinant et j’en passe.

Les connaisseurs de l’auteur savent que Jérémy Fel a pour habitude d’explorer le mal sous toutes ses formes dans ses ouvrages et c’est de nouveau ce qu’il fait avec Nous sommes les chasseurs. Lire cet ouvrage n’est pas de tout repos, Jérémy Fel prend un malin plaisir à nous proposer des ouvrages construits avec une grande originalité. On ne peut pas dire qu’il soit un adepte des histoires marquées par la linéarité. Les esprits trop cartésiens auront beaucoup de mal à s’y faire, les autres prendront un plaisir de lecture incroyable.

Des univers parallèles, des chapitres racontant des histoires indépendantes qui ne semblent pas pouvoir être reliées entre elles, des allers-retours dans le temps, des constructions diaboliques, voilà ce que nous propose cet ouvrage.

Vous l’avez donc compris, l’ouvrage de Jérémy Fel est constitué de 10 chapitres qui pourraient très bien être dix romans ou mêmes dix longues nouvelles, des histoires avec des liens entre elles que l’on découvre au fil de la lecture. Des histoires et un ouvrage qui nous dresse au final une cartographie du mal dans ce qui est sa source, dans ce qui le nourrit et surtout dans ce qu’il a de quotidien.

Des histoires qui nous promènent aux quatre coins du monde du Chili à l’Allemagne en passant par la France et les Etats-Unis. Des histoires qui ont chacune leur univers propre, une histoire à raconter et une problématique à dénouer. On y croise la dictature, la barbarie nazie, la manipulation mentale, des virus qui ciblent leur proie. Des histoires enfin qui mélangent la fiction à la réalité puisque l’auteur nous parle de véritables faits divers à certains moments.

Ce qui est fascinant dans cet ouvrage, c’est la capacité de l’auteur de mêler différents genres littéraires dans un même roman avec une maîtrise parfaite. Sur certaines histoires, on peut tout simplement se rendre compte qu’il n’a rien à envier à Stephen King. L’horreur, la dureté de certains passages font froid dans le dos quand on les lit. La dimension fantastique est aussi très présente, associée à des légendes ancestrales, des démons, des vampires et des fantômes. Une fois encore, ce genre littéraire est totalement maîtrisé. Tout comme le côté ou la dimension science-fiction que l’on retrouve aussi avec des histoires à l‘univers lofcratien qui raviront les adeptes.

Bref, il y a tout dans ce livre, de l’horreur, du thriller, du récit d’anticipation et même du conte. C’est une grande fresque qui prend différentes formes pour constituer un roman, et non pas un recueil de nouvelles. Car oui ces histoires que l’auteur nous déroule sur les 500 premières pages déboulent sur 200 dernières pages totalement fascinantes dans lesquelles on voit apparaître la boucle des histoires. Les nouvelles mises ensemble deviennent roman autour d’un double fil rouge, un manoir rempli de secrets et l’histoire de l’actrice Nathalie Wood. Les ramifications apparaissent au fil des pages et de la lecture dense de l’ouvrage qui traverse le temps et les lieux, nous proposant de nombreux personnages.

Livre atypique, comme son auteur, Nous sommes les chasseurs est une véritable expérience de lecture. Regardez la bande annonce ci-dessous, assez incroyable aussi, et je vous assure que vous allez avoir une terrible envie de lire ce très grand ouvrage.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Helena" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Jérémy Fel


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 décembre 2021 : Ca sent le sapin

C'est bientôt Noël ! ça sent le sapin dans les maisons et les appartements, il ne vous reste plus qu'à vous inspirer de notre sélection culturelle pour y glisser quelques beaux cadeaux dessous. Voici donc notre sélection et bien entendu le replay de la MAG #38

Du côté de la musique :

"Le cirque de consolation" de Léonie Pernet
"Elements" de Thomas Gonzalez Trio
"Pensées rotatives" de Théo Girard
"Ins & outs" de Skalli
"Ilium - Complexe" de Pierre de Bethmann
"Juste derrière toi" de Ottis Coeur
"Jonathan Richman & The Modern Lovers" est le thème de la nouvelle émission de Listen In Bed
"Still moving" de Justin Adams & Mauro Durante
"Last of the fishing days" de Jérôme Piétri
"Concerto pour piano en ré mineur, Sonates pour violon de Brahms" de Geoffroy Couteau et Amaury Coeytaux
"Tuberose" de Amanda Lear
et toujours :
"Voltiges" de Tristan Pfaff
"Tormenta" de Sweet Needles
"Padre padrone" de Nicolas Paugam
"Merci bisou" de Monokini
"En la selva numerica" de Mekanik Kantatik
"Little odetta" de Little Odetta
"Galles / Ecosse" le mix de la semaine de Listen In Bed
"Excuse my french" de Julien Bouchard
"Gottfried von der Goltz - Concerti all'arrabbiata" de Freiburger Barockorchester
"Bardainne Jaumet" de Bardainne Jaumet
Maidavale et Cavale en concert au Fil

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Music-Hall" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Belles Amies" au Théâtre du Roi René
"My dead bird" au Théâtre Les Déchargeurs
"100% Marianne" au Théâttre du Petit Gymnase
"J'ai toujours voulu faire bien" au Théâttre Les Déchargeurs
"Soixante minutes dans la vie d'une forêt" au Théâtre La Reine Blanche
les reprises :
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre Le Local
"Les dézingués du vocal" à la Comédie Bastille
"Opérapiécé" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche en décembre

Expositions :

"Alexej von Jawlensky - La promesse du visage" à La Piscine à Roubaix
"Jean-Jacques Henner, dessinateur" au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
et les autres expositions à l'affiche en décembre

Cinéma :

la semaine cinéma en 5 bandes-annonce
en streaming gratuit avec :
"Toni Erdman" de Toni Erdmann
un spécial Espions avec :
"Espions" de Nicolas Saada
"Le Dossier 51" de Michel Deville
"L'espion de la dernière chance" de Werner Klinger
"Mata Hari, Agent H21" de Jean-Louis Richard

Lecture avec :

"3 minutes pour comprendre la 2de guerre mondiale" de Benoit Rondeau
"47 cordes, première partie" de Timothé Le Boucher
"Les détectives sauvages" de Roberto Bolano
et toujours :
"American predator" de Maureen Callahan
"Je suis l'abysse" de Donato Carrisi
"La première guerre mondiale dans le pacifique" de Maxime Reynaud
"Le cabanon à l'étoile" de Hélène Legrais
"Rock'n'roll justice" de Fabrice Epstein

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=