Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Black rebel motorcycle club
Stop EP  decembre 2003

Guitares grasses et riffs acérés mais simples, rythmes de batteries binaires : sortez les blousons noirs, B.R.M.C. ne sait "pas où s’arrêter". Dire qu’on ne les attendait pas relève de l’hypocrisie.

En 2001, leur album éponyme avait insufflé un côté noir au renouveau du rock venu des Strokes. Entre the Vines, the Libertines et comparses, B.R.M.C ressassait dans notre mémoire les mélodies enfermées de Jesus And Mary Chain. Leur hymne, "What ever happened to my rock’n’roll" allait devenir celui de toute cette vague.

Ici, pas de grosse surprise. Les posters annonçant la sortie de l’album montraient d’ailleurs le trio, dans un sombre tunnel, une affiche d’ailleurs floue. La pochette du single tranche avec cette atmosphère écrasante, avec ses taches rouges et son fond blanc. Le seul changement réside peut-être dans la production que l’on retrouve un peu moins brut de décoffrage, plus raffiné.

Mais on peut se rassurer, le trio n’a pas troqueé ses anciennes guitares contre des banjo. Sur "High/Low" en face B du single, les 3 premiers accords posent la marque de fabrique de B.R.M.C. : un son à la fois noir, comme le cri d’une bête languissante, un son qui résonne, mais aussi un son porteur sur la dernière note d’espoir, comme pour montrer que dernière ce renfermement autour des guitares, il existe une fenêtre plus joviale.

Enfin, le dernier extrait s’intitule "Take them on, on your own", et c’est le titre de l’album. Il faut donc s’attendre à un morceau symbolique, une ligne de conduite. Etrangement, c’est un titre extrêmement confus qui déroule, ressemblant dans l’intro au roulis d’une vieille locomotive. Le titre contient peu de texte, et semble s’éterniser sur ce rythme de cymbales très oppressant.

Il faudra attendre l’album dans sa totalité, mais on peut déjà avancer que B.R.M.C. n’est pas tombé dans le piège de l’album facile, destiné à séduire un public encore plus large, mais ne s’est pas non plus déconnecté de la réalité d’un monde que le groupe analyse avec un œil bien pessimiste.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Take Them On, On Your Own de Black rebel motorcycle club
La chronique de l'album Howl de Black Rebel Motorcycle Club
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Black rebel motorcycle club en concert à l'Elysée Montmartre (23 novembre 2003)
Black rebel motorcycle club en concert à l'Elysée Montmartre (2 novembre 2005)
Black rebel motorcycle club en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Black rebel motorcycle club en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Black rebel motorcycle club en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi
Black rebel motorcycle club en concert au Festival Rock en Seine 2013 (samedi 24 août 2013)
Black rebel motorcycle club en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet
L'interview de Black Rebel Motorcycle Club (juillet 2005)


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=