Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je suis l'abysse
Donato Carrisi  (Editions Calmann-Lévy)  octobre 2021

Cela faisait bien longtemps que j’avais l’envie de lire un ouvrage de Donato Carrisi, l’un des auteurs de thriller les plus lus dans le monde. Il était temps, Je suis l’abysse est déjà son onzième roman publié chez Calmann-Lévy et je n’ai pas encore pris le temps d’en lire un. Tous les ans, ses nouvelles publications m’attirent sans que je prenne le temps de me plonger dedans.

Alors je ne sais pas si c’est la couverture de Je suis l’abysse, superbe à mon goût, ou le bandeau qui entoure l’ouvrage nous annonçant que l’on n’a jamais rien lu d’aussi intense qui m’a poussé à récupérer cet ouvrage pour le lire. Pour tout avouer, c’est un peu les deux raisons qui m’ont permis de ne pas passer à côté de ce livre, qui est au final d’une rare intensité, montrant que ce bandeau est très loin d’être mensonger.

J’ai donc découvert cet auteur, je comprends mieux le succès qu’il peut rencontrer et j’ai vraiment envie d’aller vers ses anciennes publications. Des lectures sont prévues pour les vacances de Noël, entre celles de la rentrée littéraire de janvier qui annonce de superbes thrillers chez Calamnn-Lévy avec un nouveau Niko Tackian, un nouveau Jacques Expert et un nouvel ouvrage de Camilla Grebe, rien que cela.

Raconter l’histoire de cet ouvrage, son déroulement est plutôt compliqué tout en sachant qu’il ne faut pas trop vous en dire pour ne pas vous gâcher le plaisir de lecture. Donato Carrisi nous propose trois personnages principaux sans que l’on connaisse leurs noms. On trouve dans cette histoire l’homme qui nettoie et rode autour de nous, qui parmi nos déchets cherche des indices sur nos vies, en particulier sur celles des femmes seules mais aussi une chasseuse de mouches qui tentent de sauver les femmes en péril et une jeune fille avec une mèche violette qui a des idées suicidaires.

Qui sont ces trois personnages ? Pourquoi ces surnoms ? Quels liens entre eux ? Que leur arrivent-ils ? Autant de questions qui se posent au lecteur auquel l’ouvrage et la lecture vont répondre. Une boucle se construit autour de ces trois personnages au fil des pages. Le début de l’ouvrage, particulièrement glaçant, nous fait comprendre le choix du titre tout en donnant le ton de ce que l’on va lire. Donato Carrisi souhaite bel et bien nous emmener dans les abysses du mal et cela est parfaitement réussi.

On apprend au fil des pages des détails sur les personnages, leur passé, les drames qui ont marqué leurs vies et ce qui les relie. L’ouvrage est superbement construit, de façon très machiavélique, intrigante et prenante. La fin, le dénouement, est à la hauteur de l’ouvrage et l’ambiance angoissante qui se dégage de la lecture donne cette véritable intensité annoncée par le bandeau.

Je n’ai aucun repère par rapport à d’autres ouvrages de cet auteur, ce qui renforce peut-être mon enthousiasme vis-à-vis de cette lecture. C’est un ouvrage qui est totalement maîtrisé selon moi, captivant et surprenant. Si vous aimez avoir des frissons en lisant un ouvrage, vous ne devez pas passer à côté de Je suis l’abysse, j’en ai encore froid dans le dos en rédigeant cette chronique.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Donato Carrisi


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=