Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cavale - Maidavale
Le Fil  (Saint-Etienne)  jeudi 18 novembre 2021

En ces temps de froidure et de pluie, pourquoi ne pas mêler nos virus en passant de bons moments ? Dans des salles de concert par exemple. C’était au Fil et alors que le vent nous les brisait (encore) franchement dehors, à l’intérieur l’ambiance était plus chaleureuse.

Cavale ouvre le bal. La verve et les mots en étendard, féministe dans la peau et combattante dans le cœur. Autour d’une guitare et d’une batterie, la dame partage des morceaux énergiques et frais. Et parce que même si le dire avec le sourire ne change pas toujours les choses, Cavale défend la cause des femmes encore et toujours, qui sait, peut-être qu’un jour les cons se laisseront convaincre.

D’avoir sorti son premier EP pile-poil le premier jour du début du monde du pendant (ou du dernier de la fin du monde d’avant ?) ne lui a a priori pas rendu service, alors admettons que si. C’est donc la raison pour laquelle son énergie irradie sur l’ensemble du public et sa bonne humeur contamine les âmes des damnés que nous sommes.

Un brin pop, un peu rock, la musique est franche et l’artiste indépendante a un furieux goût de lady combattante, et vous savez quoi, ça aussi ça fait du bien. Loin d’être moralisatrice, Cavale est l’amazone de son univers et l’adrénaline de la soirée.

Et puis elles arrivent, à quatre, la jambe allongée et le pas serein, mine de rien, elles s’installent tranquillement, réalisent les balances (bien sûr que c’est le moment), la mine sérieuse laissant s’échapper un ou deux regards furtifs vers le public.

Noir. Intense. Vibratoire. Le volume pulse jusque dans les orteils, les salves se font hypnotiques et la voix de la chanteuse tutoie les fissures cristallines trois secondes, et puis redescend. Maidavale s’empare des esprits de la salle et envoie un mélange de guitares et de batteries teinté d’électro digne d’un lapin chasseur (avec du vrai chasseur) sauce moutarde (beaucoup de moutarde).

L’ensemble a l’exubérance des cris lancés en haut des falaises et la nervosité d’un épileptique affamé. Les morceaux sont mordants, répétitifs et invitent au balancement. Leur côté un peu brut a le style des marches militaires qui défileraient sur une samba, avec un côté entraînant qui ne laisse personne immobile.

Elles sont suédoises, assurément douées et leur personnalité de laisse pas de marbre. J’oserai dire qu’elles sont le feu sous la glace, enflammant la salle d’une musique brulante entre rock qui pique et rock qui tache, sans oublier la petite touche sur la cerise du gâteau : la boîte à sons délirants, faisant pleuvoir le psychédélique du groupe.

Une soirée où les vents agaçants s’effacent sous la patte de ces femmes affirmées.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Cavale
Le site officiel de Maidavale
Le Bandcamp de Maidavale
Le Facebook de Maidavale

Crédits photos : Eric Ségelle (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=