Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bad Luck Banging or Loony Porn
Radu Jude  (décembre 2021) 

Réalisé par Radu Jude. France. Comédie. 1h46 (Sortie 15 décembre 2021). Avec avec Katia Pascariu, Claudia Leremia, Olimpia Malai, Nicodim Ungureanu, Alexandru Potocean et Andi Vasluianu.

Radu Jude a le chic pour cliver les spectateurs. Ceux qui ont vu son précédent film sorti en salles, "Peu m'importe si les autres nous considèrent comme des barbares" (2018), outre son titre peu commun, avait déjà hésité sur quoi en penser. Nouveau grand nom du cinéma roumain ou candidat à "l'épate-bourgeois" ?

"Bad Luck Banging or Loony Porn", qui aurait mérité un titre en français pour convaincre davantage de spectateurs, obligera les uns et les autres à se ranger soit dans le camp adoubant le "jeune génie" , soit dans celui honnissant le "vil imposteur".

Il faudra - et le devoir du critique est de le dire d'emblée - ne pas s'offusquer des cinq premières du film avec son authentique fellation et sa levrette non simulée, car, même si l'on reverra ensuite (plus elliptiquement) quelques gâteries dans la deuxième partie de cette œuvre singulière, elles choqueront moins que ces préliminaires inattendues dignes d'un porno amateur.

Autre surprise notable : chaque partie sera précédée d'un carton rose à vertu drolatique sur lequel une voix off très connu taquinera la muse... Eh oui, tous les francophones auront la surprise d'entendre dans le film de larges extraits de la chanson "Toto" interprétée par son génial créateur, Bobby Lapointe !

Et de surprises, il y en aura dans ce triptyque composé de trois moyens-métrages. D'abord, l'on suivra l'héroïne malheureuse, ayant tourné à son corps défendant une "sextape" qui va lui empoisonner l'existence, traversant Bucarest pour accomplir ses courses, interrompues par d'intempestifs appels sur justement le sujet du jour qui fâche, et s'apprêtant à rejoindre le lycée où elle enseigne et où elle va expliquer "son geste" à sa directrice et aux parents d'élève qui devront ensuite se décider à lui pardonner ou pas d'avoir malencontreusement exposé sa nudité en pleine action sur "you porn".

Cela fera l'objet de la troisième partie du film, la deuxième étant un abécédaire fourmillant de références et de saynètes assez incongrues, où seront entre autres cités Cioran, Bourdieu, Todorov, Paul Celan, Curzio Malaparte, Witold Gombrowicz, Milan Kundera... et même Pascal Quignard !

Cette partie s'intitule avantageusement : "Petit dictionnaire d'anecdotes, de signes et de merveilles". Elle rasera certains mais, on l'espère, en fera mourir de rire quelques autres. En tout cas, elle émane d'un cinéaste qui étale une grande culture, une culture qui tranche avec la trivialité de son prologue.

Quant à la première partie, longue promenade dans Bucarest un après-midi, elle aussi entraînera sans doute des réactions différentes : virtuosité du cinéaste pour montrer une ville et ses habitants particulièrement énervés, sans gêne (surtout quand ils arborent des signes extérieurs de richesse comme des 4 x 4) et très divers socialement ; toupet sans nom pour imposer des dizaines de minutes sans réelles nécessités que nombre de ses collègues auraient coupé au montage...

Reste le suspense final : la prof exhibitionniste sera-t-elle absoute pour quelques minutes consacrées au phallus ou vouée aux gémonies pour avoir oublié ses devoirs d'enseignante ?

On n'en dira pas plus, sauf que "Bad Luck Banging or Loony Porn" de Radu Jude a obtenu l'Ours d'or à Berlin et qu'il faudra encore attendre quelques films de l'impétrant pour décider définitivement s'il se moque du monde gratuitement ou s'il annonce le retour de ces grands provocateurs qui manquent terriblement au cinéma depuis plusieurs décennies.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=