Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Animaux du Roi
Château de Versailles  (Versailles)  Du 12 octobre 2021 au 13 février 2022

Avec la collaboration du Musée du Louvre, le Château de Versailles présente l'exposition "Les eAnimaux du Roi" pour retracer l'engouement pour la gent animale des rois des 17ème et 18éme siècles.

Conçue sous le commissariat d'Alexandre Maral, conservateur général, chef du département des sculptures au Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, et Nicolas Milovanovic, conservateur en chef au département des peintures du Musée du Louvre, elle propose donc une immersion dans la vie quotidienne des rois en leur résidence versaillaise qui ne constitue pas son seul intérêt.

En effet, ils ont sélectionné et réuni un conséquent ensemble d'une trois centaine d'oeuvres, peintures, sculptures, tapisseries, objets décoratifs et animaux naturalisés, pour soutenir leur propos muséographique sur la signification spatio-temporelle de cette omniprésence de la faune animale qui, en outre, a contribué à l'émergence de peinture animalière française au 18ème siècle.

La Faune en majesté

L'exposition révèle que le Château de Versailles principalement connu comme la résidence royale des trois derniers monarques avant la Révolution française et d'une myriade de courtisans était également le royaume des animaux.

Les animaux vivants de toutes espèces, d'agrément ou de compagnie, à l'instar des épagneuls de la princesse Palatine au demeurant représentés à l'égal de leurs maîtres quand ils se font portraiturés ou portraituré en solo comme le chat "Le Général" de Louis XV, communs avec les animaux de basse-cour de la ferme de Marie-Antoinette et rares tel le casoar à la grue couronnée surnommé "l'oiseau royal", domestiques ou sauvages comme l'éléphante offerte à Louis XIV par le roi du Portugal, ont investis le lieu.

Dont également les jardins et l'exposition évoque notamment deux espaces disparus. D'une part la Ménagerie royale avec ses animaux vivants et une reconstitution partielle du Salon octogone, la salle panoramique la surplombant conçue par l’architecte Louis Le Vau et décorée de frises animalières réalisées par le peintre Nicasius Bernaerts.

D'autre part, le bestiaire du Bosquet du Labyrinthe aménagé par Le Notre composé de fontaines agrémentées d'animaux en plomb polychrome réalisés par la fine fleur de la sculpture du temps et représentant ceux des Fables de La Fontaine

Les commissaires précisent que cette proximité voire familiarité avec l'espèce animale s'inscrit dans la manifestation de la sensibilité animale en un temps où apparaît un nouveau rapport au monde animal.

Ensuite, l'exposition invite à une incursion dans l'Histoire de l'Art avec l'émergence d'un genre pictural "secondaire" dans la hiérarchie des genres, celui de la peinture animalière. Car en France, au regard des Beaux-Arts, l'animal ne constituait qu'un élément décoratif, parfois au soutien d'une symbolique religieuse dans l'art médiéval, alors qu'il était célébré en tant que sujet dans la peinture flamande au cours de l’âge d’or hollandais.

Au 18ème siecle, cette fonction ornementale est maintenue dans les arts décoratifs, comme par exemple avec les "Tentures des oiseaux" de la Ménagerie de Versailles réalisées par la Manufacture des Gobelins et dans les tapisseries de la "Suite des Indes" de la Manufacture royale de Beauvais.

Cependant l'animal devient sujet avec l'émergence de la peinture animalière et les peintres notoires, chacun ayant sa spécialité tels Alexandre-François Desportes, et Jean-Baptiste Oudry pour les chiens dans des scènes de chasse.

Ce qui amène à la dernière en strate de cette passionnante exposition, celle de la valeur symbolique attachée à l'animal qui concourt à l'iconographie royale comme (dé)monstration de prestige, de magnificence et de puissance.

A regarder et écouter en préambule à la visite :

un diaporama de l'exposition in situ
la reconstitution en 3D de la ménagerie exotique de Louis XIV
l'histoire de la ménagerie du roi en podcast illustrée par une discussion avec Mosnier Gassion, pourvoyeur en animaux de Sa Majesté, l’anatomiste et architecte Claude Perrault, et le peintre flamand Nicasius Bernaerts

les focus documentaires disponibles sur le site du Château de Versailles :
"Les chevaux du roi"
"La magie hydraulique à Versailles"
"Le labyrinthe disparu"

la visite en image du domaine du Château de Versailles

 
En savoir plus :

Le site officiel du Château de Versailles

Crédits photos : © Château de Versailles / T. Garnier


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 mai 2024 : On prépare le summer brain

Le summer brain, c'est comme le summer body mais pour les gens qui préfèrent en avoir dans la caboches plutôt qu'épater la galerie avec leurs pectoraux. Chez Froggy's on essaie de fournir de la matière grise depuis plus de 20 ans ! et n'oublez pas, vendredi 26 c'est la MAG #86 en direct sur notre TV !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"L'écho des brasiers" de Arbas
"Can't kill me twice" de Blue Deal
"Pasticcio, Paris 1801" de Ensemble Hexaméron
"Venta rumba" de Ezéchiel Pailhès
"I wanna be like you" de Florian Noack
"Le futur est génial" de Jules & Jo
"Bach - Cello suites" de Thomas Jarry
La saison des festivals commencent :
- More Women On Stage #3 avec Jeanne Added, Venin Carmin, Fallen Lillies...
- Rock In The Barn #15 avec Unschooling, JC Satan, Johnnie Carwash ...
et toujours :
"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=