Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Govrache
Apagogie  (Yapadka / L'Autre Distribution)  janvier 2022

L’enfant sur les barricades, l’homme haut comme trois pommes, Govrache est le Gavroche des temps modernes, celui qui lance des pavés pour y trouver la plage. Récompensé par l’académie Charles Cros, il a depuis déposé sa guitare manouche et pris les percussions pour slammer ses textes finement ciselés dans son troisième album Apagogie.

L’apagogie est un raisonnement par l’absurde, à l’image de l’absurdité des vies que nous n’aspirons pas tous à rendre meilleure. Govrache met en exergue les comportements de nos quotidiens ahuris "esclave du système et convaincu d’en être le roi", entre "Black Friday" et "Saigneur en paillettes", il a la lame puissante et le propos vigoureux.

Ayant saisi l’importance qu’une belle robe s’accompagne de belles chaussures, Govrache s’est entouré d’Adrien Daoud à la contrebasse, d’Antoine Delprat aux claviers et de Guillaume Sené au beat / sample. Les compagnons lui ont fourni un bel écrin musical en guise de toile pour les tableaux de ses textes.

D’une comparaison grinçante des masses aux pigeons : "Entre plumage et béton gris, qu’importe les merdes qu’on leur lance, ils courent après et disent merci, et le seul truc qui nous fait peur c’est qu’les pigeons peuvent nous chier dessus, s’ils se mettent à prendre de la hauteur, on est foutus, donc pour pas te faire chier sur la tête jette leur des miettes, ça les rend ouf, ils ont des ailes ouais mais t’inquiète, ils ne s’envolent pas tant qu’ils bouffent". Govrache regarde le monde par une autre lucarne, celle qui cisaille et taille un costume trois pièces aux ventripotents du capital.

Mais il ne se contente pas de montrer du doigt la génération des écrans et des transactions virtuelles, il chante la bise toxique et les publics non essentiels (non essentiel) avec émotion. Il devient troublant de sincérité dans la peau d’un ado qui sèche sur sa récitation : "dormeur ne m’en veut pas, je te laisse mourir une fois de plus et en grand poète que je n’suis pas j’te quitte avec à plus dans l’bus, on se recroisera peut-être dans quinze ans, et si tu sais toucher mon âme c’est parce que ce sera le bon moment, et pas parce que t’es au programme" ("Le dormeur du râle").

Mélancolique et réaliste, Govrache sait être juste et touchant, il est à la fois le peintre et le tableau des émotions qu’il engendre. Loin de susciter le rejet des faits qu’il décrit, l’artiste invite à l’indulgence, en toute sincérité. Ni donneur de leçon ni victime, encore moins bourreau, Govrache est un faiseur de mots bourré de talent. Qui pique un peu quand même.

"J’ai envie de sourire bêtement et marcher en n’ayant rien en tête sauf cette petite mélodie qui te rappelle comme on peut être heureux quand le monde s’arrête" ("Quand le monde s’arrête"). Pareil.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Govrache
Le Soundcloud de Govrache
Le Facebook de Govrache


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 mai 2024 : On prépare le summer brain

Le summer brain, c'est comme le summer body mais pour les gens qui préfèrent en avoir dans la caboches plutôt qu'épater la galerie avec leurs pectoraux. Chez Froggy's on essaie de fournir de la matière grise depuis plus de 20 ans ! et n'oublez pas, vendredi 26 c'est la MAG #86 en direct sur notre TV !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"L'écho des brasiers" de Arbas
"Can't kill me twice" de Blue Deal
"Pasticcio, Paris 1801" de Ensemble Hexaméron
"Venta rumba" de Ezéchiel Pailhès
"I wanna be like you" de Florian Noack
"Le futur est génial" de Jules & Jo
"Bach - Cello suites" de Thomas Jarry
La saison des festivals commencent :
- More Women On Stage #3 avec Jeanne Added, Venin Carmin, Fallen Lillies...
- Rock In The Barn #15 avec Unschooling, JC Satan, Johnnie Carwash ...
et toujours :
"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=