Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Légende du roi crabe
Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis     (février 2022) 

Réalisé par Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis. France. Drame. 1h39 (Sortie 23 février 2022). Avec Maria Alexandra Lungu, Gabriele Silli, Severino Sperandio, Bruno Di Giovanni, Enzo Cucchi et Claudio Castori.

Voilà un film dont on n'a pas envie de parler pour convaincre ses éventuels spectateurs tant les mots sont insuffisants pour dire sa beauté, son intelligence, le plaisir du récit et l'émotion qu'il procure.

On voudrait simplement écrire : "Allez y !". Allez-y de confiance sans craindre d'être déçu par cette injonction qui sous-entend qu'on est devant un chef d'œuvre.

Est-ce que "La légende du roi crabe" d'Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis, le premier film de fiction de ce duo de documentaristes, est réellement un chef d'œuvre ?

Sans doute pas, et c'est tant mieux car le film est vivant dans ses imperfections, son côté mal aimable et dans son naturalisme un peu maniéré. Pour évacuer toute référence, Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis reprennent le cinéma italien où Ermanno Olmi, ce grand cinéaste hélas oublié, l'a laissé.

Tout commence à Vejano en Tuscie, cette région autour de Rome où s'épanouissait la civilisation étrusque. Une main boueuse saisit dans l'eau un petit objet certainement étamé par un artisan étrusque.

Et puis, entrent en scène des visages d'hommes saisis dans une taverne d'avant l'ère cinématographique. C'est l'heure où l'on raconte des histoires autour d'un verre de vin et l'on voit apparaître sur l'écran une incrustation explicité : "I) La sale histoire de Saint Orso".

Ces hommes aux visages rubiconds vont s'emparer de l'histoire de Luciano (Gabriele Silli) et d'Emma (Maria Alexandra Lungu), celle d'un homme libre, "un saint buveur" comme aurait dit Olmi, en guerre contre une société injuste dans laquelle un prince d'un autre temps peut empêcher les bergers de traverser des terres qu'ils pouvaient jusqu'à lors traverser depuis la nuit des temps.

Cet homme hirsute, le regard halluciné d'un fou alcoolique, est le fils du docteur du village. Promis sans doute à un destin bourgeois, le voilà errant dans la campagne, la bouteille à la main et provoquant le désir d'Emma, la jeune et belle bergère. Les heurs et les malheurs de ce couple improbable nourrit le film d'un romantisme âpre et sauvage.

Avec sa longue dégaine incertaine, son regard intense, Gabriele Silli est un Luciano charismatique. Pour sa première prestation à l'écran, ce plasticien de profession, est absolument convaincant. Avec sa barbe qui va se transformer dans la seconde partie du film, celle qui se passe en Terre de Feu et s'intitule "Au cul du monde", il a de faux airs de Lee Marvin dans "La Kermesse de l'Ouest".

Ca tombe bien puisque obligé de quitter l'Italie, il se retrouvera à ce moment-là dans une espèce de western argentin où il affrontera des chercheurs d'or.

"La Légende du roi crabe" d'Alessio Rigo de Righa et de Matteo Zoppis est sublimement photographié par Andrès Pepe Estrada. Que Luciano déambule dans la campagne romaine ou qu'il crapahute aux confins de l'Amérique du Sud, le spectacle est grandiose, aussi grandiose que la fin que l'on ne dévoilera évidemment pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=