Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ali & Ava
Clio Barnard     (mars 2022) 

Réalisé par Clio Barnard. France. Drame/Romance. 1h35 (Sortie 2 mars 2022). Avec Adeel Akhtar, Claire Rushbrook, Ellora Torchia, Shaun Thomas, Natalie Gavin, Mona Goodwin, Krupa Pattani et Vinny Dhillon.

Si l'on était dans un film de Ken Loach, les amours d'Ali (Adeel Akthar), musulman d'origine bengali, et d'Ava (Claire Rushbrook), quinquagénaire très anglaise, seraient bien plus éprouvantes. les déterminants sociologiques entraveraient le bon déroulement de leur histoire dans une ville de Bradford forcément parcourue par des tensions raciales.

Clio Barnard, la réalisatrice du "Géant égoïste" (2013), met le curseur ailleurs. Sans nier le contexte, elle donne à voir un "feel good movie" où les rapports humains transcendent les rapports sociologiques.

Ava est une mère courage qui doit gérer sans mari des grands enfants pas vraiment autonomes, d'autant que son fils a une femme et un enfant. Ali, séparé de sa compagne, mais sans le dire à ses proches, vit dans la musique, son casque sur les oreilles.

Apparemment, il y a un décalage social entre cette assistante scolaire et cet éternel adolescent qui paraît caché un "intellectuel" en éternel devenir. Mais Ava, accaparée par des enfants venus trop tôt, n'a pu échapper à la condition de mère au foyer. Dans le travail qu'elle occupe aujourd'hui, elle est amené à connaître Ali qui vient chercher sa nièce à l'école.

Le reste doit beaucoup à la musique et notamment à la chanson de Bob Dylan, "Mama you been on my mind".

Dans "Ali & Ava" de Clio Barnard, on n'aura pas de grandes scènes de tension ni d'explication. La cinéaste préfère avancer par petites touches. Elle ne nie jamais les problèmes, mais a confiance dans des personnages toujours bienveillants pour les surmonter et les résoudre au mieux de leurs intérêts communs.

Evidemment, on est naturellement enclin à croire que les petits pavillons de Bradford abritent des racistes et des sectaires dans chaque communauté. Clio Barnard montre au contraire que le "vivre ensemble" règne et dépasse les petites incompréhensions passagères. Ce n'est, a priori, pas ce qui peut nourrir un scénario, mais elle y parvient grâce à deux comédiens formidables. Jamais leur attraction réciproque ne paraît factice.

Ce qu'ils doivent surmonter est plus en eux que chez les autres. Ali, l'introverti, saura-t-il convaincre Ava, qui n'a aucune confiance dans les hommes suite à son mariage catastrophique, qu'elle doit enfin lâcher prise pour cesser de vivre uniquement pour les autres et qu'ils fassent route commune ?

Cette belle histoire est-elle trop belle ? C'est au spectateur de décider s'il préfère que le cinéma lui montre quelque chose de plus beau que la vie, quelque chose qui combat la pseudo réalité statistique, ou de l'y ramener comme d'habitude.

Dans "Ali & Ava" de Clio Barnard, on fait confiance à l'attraction des corps et des âmes, et c'est tant mieux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=