Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Vie matérielle
Théâtre du Gymnase  (Paris)  avril 2022

Monologue dramatique d'après de stextes de Marguerite Duras inteprété par Catherine Artigala dans une mise en de William Mesguich.

Dramaturge, cinéaste, romancière, Marguerite Duras a aussi été un personnage médiatique à la fin de sa vie. "La Vie matérielle", livre composé en 1987 de discussions avec Jérôme Beaujour, précise des points de sa biographie qui parcourent une œuvre fortement autobiographique.

Mais, comme tout ce que touche l'auteure de "Barrage contre le Pacifique", cet ouvrage qu'elle a, toujours en compagnie de Jérôme Beaujour, lu, relu, abrégé ou calmé - selon la belle expression qu'elle emploie - est devenu un morceau de littérature à part entière. Surtout quand on l'entend dans l'interprétation joyeuse qu'en propose Catherine Artigala.

Sur l'affiche du spectacle, elle est comme on la découvre en entrant dans la salle : décidée, habitée, le visage dans la lumière pour évoquer une vie si riche, si singulière.

Un instant, on aura l'illusion de retrouver Marguerite telle qu'on a pu souvent la voir, mais Catherine Artigala n'est jamais dans le mimétisme ni dans l'imitation. Elle ne cherchera jamais à retrouver la diction inimitable de Duras, cette manière presque professorale de rendre définitive toutes les sentences qu'elle jette.

Pareillement, jamais la comédienne ne se permettra de jouer les silences et les soupirs de la dame au col roulé. Et là aussi, Sonia Bosc, la costumière, s'est mise sur la même longueur d'ondes en remplaçant le col roulé par un pull en v bleu surmontant un chemisier imprimé.

C'est donc le plus naturellement du monde, par le travail sur les mots, que l'interprète s'imprègne du phrasé de l'auteure et la restitue librement, à sa façon. Jamais dans l'affectation, elle égrène les souvenirs de Marguerite sur sa mère, sur Yann Andréa, sur son pays natal, sa dépendance à l'alcool, sur sa vie à Neauphle ou ses séjours en Normandie.

D'après le dires de Duras elle-même, "La Vie matérielle" est un texte sans début et sans fin, partant dans tous les sens. C'est donc l'une des grandes qualités de l'adaptation de Michel Monnereau d'avoir su le domestiquer et de l'avoir rendu évident.

Pareillement, si Catherine Artigala est souvent dans son fauteuil, William Mesguich a peuplé la scène d'endroits où elle peut également être saisi instantanément après un court passage dans le noir. Ainsi, elle occupe un moment un écritoire, s'y plante debout pour se servir un énième verre de Pouilly, se love dans un coin canapé en bordure de scène.

Parfois immobile mais jamais statique, Catherine Artigala, dont avait déjà pu apprécier la prestation dans "Le journal d'une femme de chambre" d'Octave Mirbeau, compose une Duras d'une étonnante vivacité. On la sent prête à bondir, à danser ou à chanter "Capri, c'est fini".

Elle ne le fera pas, mais, en tout cas, l'actrice ose la gaieté, voire la malice. Et c'est tout à fait crédible, et loin de l'idée d'une intellectuelle ennuyeuse que les détracteurs d'"India Song" aiment à propager. Ce n'est évidemment pas le sentiment qu'on aura devant cette "Vie matérielle".

Tout au contraire. après avoir vu cet hommage intelligent et sensible à Marguerite Duras, on aura envie de se replonger immédiatement dans une œuvre capable de susciter un tel exercice d'admiration.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=