Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Revue Blanche
Misia  (Antarctica Records)  avril 2022

"Aile que du papier repolie
Bats toute si t’initia
Naguère à l’orage et la joie
De son piano Misia." Mallarmé

La formation de l’ensemble Revue Blanche n’a rien d’habituelle puisque constituée d’une harpe (Anouk Sturtewagen), d’une flûte traversière (Caroline Peeters), un violon alto (Lore Binon) et d’une chanteuse soprano (Kris Hellemans).

Cette combinaison offre un éventail de couleurs, de sonorités plutôt cristallines qui tendent vers l’aérien (l’absence d’instrument grave l’expliquant notamment). Son nom est tiré de la célèbre Revue Blanche, revue littéraire et artistique fondée par les frères Natanson en 1889 à Liège puis installée à Paris. "Le nom Revue Blanche vient du fait que la somme de toutes les couleurs est le blanc, symbolique de la page vierge permettant d’accueillir toutes les opinions, tous les courants". "Un centre de ralliement de toutes les divergences" comme le disait André Gide. Rien de surprenant donc que l’ensemble propose dans ce disque un programme autour de "la gentille Misia".

Marie Sophie Olga Zénaïde Godebska, plus couramment appelée Misia, est née le 30 mars 1872 à Saint-Pétersbourg. Elle est la fille aînée d’Adrien-François Servais, grand violoncelliste virtuose et de Sophie Féguine. Elle est élevée par sa grand-mère maternelle dans une maison où l'activité musicale reste intense malgré la mort quelques années plus tôt d'Adrien-François Servais. Elle y fera la connaissance de Franz Liszt, un familier, y apprendra le piano. Elle aura quelques années plus tard Gabriel Fauré comme professeur. Elle épouse en 1893 Thadée Natanson.

Elle est muse, égérie, mécène, musicienne, professeur, au centre de la Revue Blanche et d’une galaxie d’artistes (Henri de Toulouse-Lautrec, Bonnard et Vallotton laissèrent une série de magnifiques portraits d’elle, Alfred Jarry, Stéphane Mallarmé, Claude Debussy, Tristan Bernard...).

En 1902, Misia quitta Thadée ruiné pour épouser le patron de presse Alfred Edwards. Mondaine. Elle devient "reine de Paris". En troisièmes noces, elle épouse le peintre espagnol José Maria Sert et soutien des artistes comme Diaghilev, Stravinsky, Ravel, Auric, Poulenc, Milhaud, Radiguet, et puis Coco Chanel.

Misia meurt le 15 octobre 1950. Coco Chanel habilla la défunte tout de blanc avec une écharpe rose reposant parmi des fleurs blanches, la rendant aussi belle que dans sa jeunesse.

L’ensemble nous invite à nous replonger dans cette époque avec des œuvres de Déodat de Séverac ("Temps de neige", "Un Rêve", "Les Hiboux", "L'infidèle"), Satie (Trois Morceaux en forme de poire : "Manière de commencement", "En plus", "Daphénéo", Satie amant de Misia et qui lui dédia trois compositions en forme de poire), Durey (Six Madrigaux de Mallarmé), Ravel (Sonatine), Auric (Six poèmes de Paul Éluard), Casella (Dans une salutation suprême) et Duparc (Extase). Le tout interprété avec beaucoup de raffinement et de subtilité.

 

En savoir plus :
Le site officiel de l'Ensemble Revue Blanche
Le Facebook de l'Ensemble Revue Blanche


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=