Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Maladie de la famille M
Théâtre de la Reine Blanche  (Paris)  mai 2022

Comédie dramatique de Fausto Paravidino, mise en scène de Théo Askolovitch, avec Théo Askolovitch, Délia Espinat Dief, Constance Guiouillier, Ghislain Decléty, Tigran Mekhitarian (ou Arthur Gomez), Louka Meliava (ou Marilou Aussilloux) et Thomas Rio.

"La Maladie de la famille M" est la pièce la plus connue en France de Fausto Paradivino, dont on a pu voir aussi "Deux frères", "Gênes 01" et "Nature morte dans un fossé". Elle a été montée par la Comédie Française et on pu, en 2018, en voir une version mise en scène par Simon Fraud au Théâtre 13.

C'est au tour de Théo Askolovitch d'en proposer sa lecture. Une lecture sombre que résume bien la scénographie de Robinson Guillermet et Shehrazad Dermé en plaçant une fenêtre quasiment opaque au-dessus des acteurs et qui ne s'ouvrira jamais.

Aucun avenir, a fortiori social, pour cette famille qui vit à la périphérie d'une ville italienne. Il faut dire que c'est leur médecin neurasthénique (Louka Meliava en alternance avec Marilou Aussilloux) qui chronique l'histoire de ce quatuor composé de Luigi, le père (Ghislain Decléty), de ses deux filles, Marta (Constance Guioullier) et Maria (Délia Espinat Dief), et de son fils Gianni (Tigran Mekhitarian en alternance avec Arthur Gomez). Quatuor auquel s'agrègent Fulvio (Thomas Rio), l'amoureux de Maria, et Fabrizio (Théo Askolovitch).

D'ordinaire, on rapproche la pièce de Fausto Paradivino des films de Ken Loach, mais les prolétaires britanniques de ce dernier n'ont pas grand-chose à voir avec ces "a-sociaux" transalpins, dont la marginalité est flagrante et qui font surtout bloc autour d'un père veuf et diminué.

Ponctuant ses saynètes avec des extraits de rap, Théo Askholovich revendique une inspiration plus radicale, en se référant à "La Haine" de Matthieu Kassovitz. Ce qui l'intéresse ce sont les rapports entre des personnages qui fluctuent en fonction des circonstances variables comme la météo ou la santé des uns et des autres.

Il n'y a pas de fixité dans cet univers au jour le jour qui attend, ou qui pressent, que sa pérennité sera tributaire d'un événement grave qui va rompre ce statu quo qui n'en est pas vraiment un...

La maladie de la famille M ne serait-elle pas tout bonnement celle qui frappe toutes les familles ? Une maladie banale qui les conduit à se briser peu à peu en fonction des circonstances. La mère est morte et le père n'allant pas très bien, les enfants tergiversent : doivent-ils rester ou franchir le pas décisif vers leur propre vie ?

On saura gré à Théo Askolovitch de ne pas brusquer le cours des choses et d'avancer par petites touches sensibles vers la résolution choisie par Fausto Paradivino.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=