Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cry me a river
Monfort Théâtre  (Paris)  mai 2022

Spectacle conçu et mis en scène par Sanja Kosonen, avec Nedjma Benchaib, Jeremie Bruyere, Muriel Carpentier, Sanja Kosonen, Sampo Kurppa, Inka Pehkonen et Olli Vuorinen.

Avant toute chose, il faut dire la beauté formelle du spectacle de Sanja Kosonen, "Cry me a river". Hardi mélange de vidéo, de danse et d'arts du cirque, cela ne pourrait être qu'une juxtaposition de moments décousus où chacun pourrait puiser ce qui l'intéresse.

Mais plongeant les mains, voire les cheveux, dans un aquarium d'où, méticuleusement, elle crée l'ambiance visuelle projetée sur l'écran central pendant chacun des numéros, Sanja Kosonen établit une cohérence irréfutable, amplifiée par les chants mélancoliques caréliens.

Le fil conducteur de "Cry me a river" sera donc les pleurs. Mais qui dit "pleurs" n'implique pas obligatoirement "tristesse" ou "austérité". Usant de légendes nordiques, Sanja Kosonen ne les adapte pas littéralement et se permet humour et naïveté pour les retranscrire. Ainsi en sera-t-il d'un mariage entre un ours truculent et une jeune fille innocente...

Pour Sanja Kosonen, les pleurs sont synonymes de partage. Il s'agit ici d'explorer sous toutes les formes possibles cette rivière de larmes qui constitue l'âme humaine. Mais cette exploration n'est pas, il faut le répéter, individuelle et solitaire. Elle mélange les expériences de tous les intervenants.

Danses, chants, musiques, trapèze, jonglage, fil, s'entremêlent dans un bel agencement de lumières, de son et d'effets vidéos. Tout cela avec une fluidité confondante qui débouche sur une harmonie apaisante, simple et subtile à la fois.

Les paroles se font rares à mesure que se déroule "Cry me a river". Le spectacle se suffit à lui-même et le spectateur se laisse gagner par l'émotion pure générée par chacun des personnages s'agrégeant peu à peu dans un tout dynamique.

Au bout du compte, devant cet addition de talents, on aura le sentiment rare d'avoir vécu un moment fugace où la beauté a pris enfin le dessus sur le reste. Sa trace subsistera bien après la fin de "Cry me a river" et l'on saura gré à Sanja Kosonen d'avoir su provoquer cette si difficile alchimie des sens.
 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=