Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce All eyes off me
Hadas Ben Aroya    (juin 2022) 

Réalisé par Hadas Ben Aroya. Israel. Comédie dramatique. 1h29 (Sortie 8 juin 2022). Avec Elisheva Weill, Leib Lev Levin, Yoav Heit etHadar Katz.

Il y a quelques années, on avait attiré l'attention sur le premier film de Hadas Ben Aroya, "People that are not me", portrait sensible d'une jeunesse israélienne "bobo".

C'est avec un grand plaisir que l'on a donc constaté que, "All eyes off me", le deuxième film de la cinéaste, tenait toutes les promesses du précédent, voire les amplifiait en saisissant quelque chose d'indicible de l'époque actuelle et surtout en étant capable de les faire passer sur l'écran.

En trois chapitres rapides, qui pourraient chacun être un "conte cruel de la jeunesse" pour paraphraser le titre du beau film de Nagisa Oshima, Hadas Ben Aroya entraîne son héroïne, et peut-être son double, Avishag (Elisheva Weill) vers un torrent d'amour qui se canalise mystérieusement alors que tout semblait bien parti pour s'enliser dans une impasse ultra-violente.

"People That Are Not Me" était une œuvré nocturne, dans laquelle on était enfermé dans l'autisme de jet setters condamnés au vase-clos de la boîte de nuit. Au contraire, le monde de "All eyes off me" s'ouvre peu à peu à la lumière du jour et à la découverte de l'altérité.

Avishag trouve une solution à son mal être existentiel, sublimé par une sexualité exacerbée et apparemment épanouie avec son petit ami Max (même si elle a besoin que l'amour lui fasse mal, lui laisse des traces pour prouver qu'il est bien réel). Cette solution prend corps avec le petit boulot qui lui fait entrevoir un autre réalité, un autre espace-temps, d'autres lieux que ceux qui l'enferment dans sa jeunesse.

Chargée de s'occuper du chien de Dror, elle pénètre l'univers apparemment morne de celui-ci. Cet homme, entre deux âges, gentil, plus pataud que son chien, elle l'observe dans sa maison, au milieu de ses abeilles et voit en lui la figure d'un autre solitaire, qui, finalement est aussi inadapté qu'elle a la vie de tous les jours, mais qui a su, lui, s'y faire.

C'est avec ce gros vieux garçon devenu athée après avoir fréquenté une yeshiva, ne sachant pas faire la cuisine après avoir vécu la vie collective en kibboutz, qu'elle va se confronter à un sentiment nouveau : la tendresse. Une infinie tendresse qui ira pour elle jusqu'à tenter un effort surhumain, celui de rester silencieuse pendant l'éternité d'une minute...

Plus question d'un amour physique sans issue, plus question de savoir ce que voulait vraiment lui dire Max quand il lui traduisait en hébreu les paroles de "Message Personnel" de Françoise Hardy.

Avec Dror, Avishag vit la plénitude d'un beau moment présent et la cinéaste réussit le presque impossible miracle d'en transmettre le contenu à son spectateur qui ne s'y attendait pas.

"All eyes off me" de Hadas Ben Aroya est un film dont on sort heureux sans qu'on sache trop comment cela est advenu. On venait voir un film branché israélien et on le quitte en emportant un petit plus en soi, quelque chose de doux, un sentiment de légère lévitation et l'énorme envie de sourire à la premier personne que l'on croisera...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=