Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ceci n'est pas une Framboise Frivole
Théâtre La Piccola Scala  (Paris )  juin 2022

Spectacle humoristico-musical conçu et interprété par Peter Hens et Bart Van Caenegem avec la collaboration artistique de Jean-Louis Rassinfosse.

Depuis trois décennies, et parmi la première à l'origine du nouveau genre de spectacle humoristico-musical dispensé par de vrais musiciens en dehors de leur activité professionnelle dédiée, sévit La Framboise Frivole créée par le violoncelliste et ténor Peter Hans.

Le duo qu'il compose depuis 2001 avec le pianiste Bart Van Caenegem sévit avec talent et un succès tant critique que public avec pour objectif assumé le postulat "jouer de la musique et amuser le public" et, après avoir fêté un fantaisiste anniversaire ("La Framboise Frivole fête son centenaire"), ils proposent la partition intitulée avec "Ceci n'est pas une Framboise Frivole".

Quoi de plus naturel - et belge - pour les deux complices flamands - que paraphraser la célébrissime phrase "Ceci n'est pas une pipe" figurant sur une oeuvre-manifeste du surréalisme mondialement connue, "La trahison des images" de leur compatriote René Magritte pour annoncer un spectacle placé sous le signe de l'imaginaire qui navigue dans tous les domaines artistiques.

Et ce avec pour argument un invraisemblable scénario dans lequel, pendant la dernière guerre mondiale, deux espions recherchent en Normandie les partitions qui doivent prouver la suprématie de la musique allemande. Deux espions qui se nomment Dupont et Dupont comme les personnages du dessinateur, belge lui aussi, Hergé dans un opus émaillé d'hommage aux natifs du plat pays qui ont marqué l'histoire de leur art, des beaux arts, avec Edvard Munch et James Ensor, au 9ème art, celui de la bande dessinée avec donc Hergé mais également Peyo quand est évoquée la période Schtroumpf de Picasso.

Bien évidemment les frivolités de la Framboise s'expriment par et dans son domaine de prédilection qu'est la musique et sans ostracisme, du classique à la chanson de variété notamment française en passant par le jingle de publicité, du jazz au pop rock en passant par le rap, avec le rap de la râpe qui sait raper, et à travers le prisme de l'humour, de la dérision et du détournement , et le chant en pratiquant avec facétie la goguette.

Excellents musiciens connaissant leur discipline et leur instrument sur le bout des doigts, tel que manifesté dans la superbe séquence de la conversation entre la corde et la touche, et fonctionnant sur le principe du duo de clowns, respectivement en fanfaron qui manie la baguette et en Auguste stoïques aux mimiques révélatrices, Bart et Peter ne s'interdisent rien.

Ils osent tout même s'attaquer aux monuments du répertoire classique en brocardant la "Rhapsodie hongroise" de Fliszt et "La Traviatata" de Verdi ou malmener le fameux "Boléro" de Ravel selon le mode sagace opératoire du dynamitage façon puzzle suivi d'une recombinaison, à l'aune d'une inattendue et sagace concaténation à laquelle s'ajoute le goût pour les jeux de notes et les jeux de mots, des bribes originales à la faveur d'une fusion musicologique anachronique parsemée de gags et sketches loufoques et farfelus. Un procédé qui ne ressort pas tant au surréalisme que du collage dadaiste.

Ainsi La Framboise Frivole s'affiche résolument Dada, et avec la fidèle collaboration artistique de Jean-Louis Rassinfosse et leurs factotums scéniques en docte tenue de concertiste queue-de-pie, l'un avatar du professeur Nimbus, l'autre aux airs de Droopy, les joyeux drilles Peter Hens et Bart Van Caenegem délivrent un roboratif divertissement aussi jubilatoire que subtil qui ravira à tous égards le spectateur à l'attention soutenue et à l'oreille affutée pour savourer cette facétieuse et irrésistible farandole.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=