Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Ligne Rose
Théâtre Lepic  (Paris)  juin 2022

Comédie écrite et interprétée par Odile Blanchet, Bérénice Boccara et Sana Puis dans une mise en scène de Jean Laurent Silvi.

Elles ont situé leur pièce en 1928 dans les années Folles, mais en une heure et quinze minutes, elles les transforment en années drôles.

A cette époque où la réclame règne, on aurait envie de leur suggérer un anachronique slogan publicitaire : "Ne soyez pas moroses... Allez tous voir La Ligne Rose".

Dès l'ouverture du rideau, on découvre Marthe (Odile Blanchet) et Denise (Bérénice Boccara) à leur poste d'opératrices téléphoniques. Quelques minutes et Jeanne (Sana Puis) vient les rejoindre... Et c'est parti !

Aucun temps mort pour un trio qui n'en a cure des invraisemblances et embarque ses spectateurs dans une histoire vraiment originale. Pur divertissement, "La Ligne Rose" bénéficie d'un bel écrin : d'abord, Olivier Prost a conçu un décor astucieux, avec au centre un "central téléphonique" qui se referme façon paravent, pour laisser de chaque côté un espace, l'un servant de chambre l'autre évoquant une arrière-salle de bistrot.

Ensuite, les trois jeunes femmes sont immédiatement identifiables dans leurs costumes conçus par Claire Avias : Marthe, avec son chapeau cloche à la Louise Brooks, est l'aristocrate du trio, Jeanne, avec son béret, la fille popu et Denise, avec son serre-tête, la fofolle qui vire à la déjantée.

Mais, attention, elles ne sont pas des caricatures et ont su chacune nourrir leurs personnages avec quelques jolies touches d'humanité. On leur saura également gré d'avoir joué à fond la carte féministe : ici, les hommes ne sont que des voix off la plupart du temps téléphoniques.

Dans sa mise en scène, Jean-Laurent Silvi sait jouer astucieusement de ce manque qui a pour avantage d'obliger à des ellipses chères au cinéma et hélas beaucoup moins au théâtre.

Le résultat est un récit rythmé, alerte, et qui, atout supplémentaire, bénéficie d'un texte très bien écrit et surtout écrit juste. Les trois auteures-actrices auraient pu en faire trop et allonger la sauce, notamment quand elles ont au bout du fil des "clients" qui attendent d'elles qu'elles participent à leurs fantasmes...

Jamais elles ne cèdent à toutes les facilités que leur bon sujet pouvait impliquer. On les félicitera pour leur maîtrise, leur bonne humeur et leur bonne entente. Sans doute, on ne prendra pas beaucoup de risques en leur prédisant un vrai succès. "La Ligne rose" est le spectacle idéal pour convaincre ceux qui n'osent pas revenir au théâtre d'enfin franchir le pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=