Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ce qui me fait rire, ce qui me fait pleurer
Studio Raspail  (Paris)  juin 2022

Spectacle humoristico-théâtro-musical de Xavier Jaillard interprété par Xavier Jaillard accompagné par la musicienne Céline Mata.

Moliérisé pour son adaptation de "La Vie devant soi", Xavier Jaillard, dramaturge, écrivain, acteur et humoriste, a décidé de renouer avec une tradition pratiquée partout en Europe, notamment en Allemagne et en Italie, peut-être un peu moins en France, celle d'interpréter dans le même spectacle un florilège de textes qui ont jalonné son parcours depuis qu'il a commencé à monter sur les planches.

On pourrait appeler cet exercice une autobiographie sur scène.

Pour ajouter encore de la beauté aux textes qu'il interprète, il a décidé qu'il serait accompagné par un musicien et a choisi une harpiste de grand talent, Céline Mata, qui va illustrer chacune de ses interventions avec l'œuvre qu'elle juge le mieux convenir.

Et l'on dira d'emblée qu'elle y réussit pleinement, sans faute de goût et toujours avec une maîtrise parfaite. En quelques notes, on sait passer d'Haendel à Satie, quitter Khatchatourian pour Léo Delibes

Ayant débuté tout jeune avec Francis Blanche, Xavier Jaillard débute son spectacle en rappelant que le comique, partenaire de Pierre Dac et membre de plein droit des "Tontons flingueurs" avait été parolier de chansons et poète à part entière. Son interprétation émouvante d "Arlequin assassinée" le prouvera à tous ceux qui l'avaient oublié.

Alternant les textes des maîtres qui l'ont inspiré (Rabelais, Alphonse Allais, Raymond Devos, Woody Allen et Pierre Desproges) avec les siens, souvent parodiques, toujours caustiques, Xavier Jaillard n'oublie pas son amour de la chanson (Brel, Brassens), ce qui vaudra au spectateur d'entendre une version parlée elle aussi bien émouvante des "Quatre bacheliers", une des plus belles chansons du chanteur sétois à moustache.

N'oubliant pas ses racines terriennes, Xavier Jaillard n'hésite pas à rendre hommage à Pierre Chambon en patois. Jusqu'au bout, il saura surprendre en concluant avec Clément Marot, et un poème intitulé "Des partements d'Anne".

Quand on connaît l'immense culture textuel de Xavier Jaillard, on sait que "Ce qui me fait rire, ce qui me fait pleurer" aurait pu durer plusieurs heures de plus. Il a su "résumer" sa vie en vingt-cinq moments forts , ce qui, au fond, est aussi une sacrée prouesse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=