Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Newton, Riviera
Nouveau Musée National de Monaco  (Monaco)  Du 17 juin au 30 novembre 2022

Après sa résidence estivale à Ramatuelle, le photographe australien d'origine allemande Helmut Newton (1920-2004) s'est installé à demeure à Monaco en 1981.

Ce qui a incité le Nouveau Musée National de Monaco à organiser, en collaboration avec la Helmut Newton Foundation, l'exposition "Newton, Riviera" focalisée sur sa production "géographique" afférente à la Riviera méditerranéenne.

Présentée à la Villa Sauber, un de ses deux sites d'exposition avec celui de la Villa Paloma où est concomitamment proposée la monstration "Christian Bérard - Excentrique Bébé", elle a été conçue par Guillaume de Sardes, écrivain-photographe et historien de l'art, et Matthias Harder, historien de l'art et spécialiste de la photographie avec un florilège d'oeuvres tant notoires qu'inédites.

Helmut Newton : swinmming pool, sex and sun... and more

Dans les décennies 1960-70, comme ses homologues contemporains Peter Knapp, Richard Avedon, William Klein, Peter Lindbergh, Irving Penn et Guy Bourdin, Helmut Newton a radicalement transformé la représentation de la femme sur papier glacé et révolutionné la photographie de mode.

Mais la singularité du travail et le goût de la provocation de celui qui se qualifiait de "voyeur professionnel" qui lui a valu une réputation sulfureuse notamment pour son traitement du nu, son appétence pour la photo d'art érotique et son registre du "porno chic" et du "new fetish" classieux.

Ce que signale l'exposition avec sur l'affiche, une reproduction d'un des clichés emblématiques de "The Classic Portfolio", "Woman examining man", et, en ouverture, un portrait provocateur d'Helmut Newton réalisé par Alice Springs, alias de son épouse June, en résonance avec documentaire "Helmut Newton, l'effronté" réalisé en 2021 par Gero von Boehm.

Et avec un conséquent corpus oeuvres, tirages, polaroïds et planches-contact, de différentes périodes, ressortant aux différents genres photographiques dans lequel les clichés iconiques et de commande voisinent avec des inédits et les travaux personnels, elle se déploie en un parcours scandé par des thèmes révélateurs des tropismes newtoniens tels l'esthétique expressionniste avec sa prédilection pour le noir et blanc saturé du tirage argentique et la prise de vue sous influence du modernisme.

Ainsi le portrait dans la catégorie "beautiful people", célébrités et personnalités, avec lesquels Newton "tireur à gages" épingle la vanité humaine

le paysage, celui des piscines, et Monaco emblématique lieu de villégiature cosmopolite comme toiles de fond de ses mises en scène de la vie oisive et futile, manière "sea, sex and sun" avec le motif polysémique les piscines de villas, hôtels et clubs de la Côte d’Azur, ou de scènes inquiétantes en relation avec la "yellow press".

et le nu comme exercice quasi académique avec l'iconographie de la walkyrie notamment avec la série des "Big Nudes" et des "Nus domestiques"

mais également revu à l'aune de l'air du temps et de cet obcur objet du désir des plaisirs et fantasmes bourgeois, son appétence pour la photo d'art érotique et son registre du "porno chic" et du "new fetish" classieux, tel le "Buste aux liens", qui lui a valu une réputation sulfureuse.

La monstration présente dans une section intitulée "Curiosa" de qui atteste de sa connaissance de l'Histore de l'Art avec des clichés notamment sous influence du surréalisme.

A noter également la série de photos sur les Ballets de Monaco et la reconstitution du salon de l'appartement monégasque occupé par Helmut Newton.

En préambule à la visite à voir :
en images :
le diaporama de l'exposition in situ
l'overview en images des expositions récentes
en vidéo :
la bande annonce du documentaire "Helmut Newton, l'effronté" réalisé en 2021 par Gero von Boehm
la vidéo présentation de l'exposition "Helmut Newton" au Grand Palais en 2011
l'interview d'Helmut Newton en 1979 à l'émission "Apostrophes"

 
En savoir plus :

Le site officiel du Nouveau Musée National de Monaco
Le site officiel de la Helmut Newton Foundation

Crédits photos : © NMNM/Stéphane Kovalsky 2022
avec l'aimable autorisation du Nouveau Musée National de Monaco


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=