Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Julia Jacklin
Pre Pleasure  (Polyvinyl)  août 2022

"The echo of my hometown
The things I never said
Consumes the space between me
And everyone I left
Try not to let go
Try not to let go
Try not to let go
Try not to let go
Love, love is all that I want now
Can I give my love to everyone somehow ?
Oh, love"

Difficile à croire mais si ce Pre Pleasure, le nouvel album de la chanteuse australienne Julia Jacklin est aussi bon, c’est un peu grâce à Céline Dion. Rassurez-vous, sa musique ne s’est pas transformée en une ignoble soupe commerciale, la chanteuse canadienne a été une inspiration plus psychologique que sonore, un "guide spirituel" permettant à Julia Jacklin de s’ouvrir, de ne pas se prendre trop au sérieux, de s’amuser, de ne plus se laisser écraser par la pression.

Dont acte. Et cela s’entend. Là où Crushing, son album précédent, était un (superbe) disque de rupture avec la façon de la surmonter Pre Pleasure est quelque part plus "léger". Il y a toujours un côté empathique dans sa musique, chaleureux (jusque dans le timbre de sa voix), réconfortant. Il y a comme chez Courtney Barnett cette impression d’écouter une bonne copine chanter près de soi.

"All my words are caught up in a cloud, you know someday you’ll have to say them out loud".

Elle parle dans ce disque de l’importance de prendre soin de soi, de faire des choses qui aident à se sentir bien, de s’engager auprès des gens, de lâcher prise. Et Julia Jacklin joint dans cet album coproduit avec Marcus Paquin (The Weather Station, Arcade Fire), et superbement produit au passage, le geste musical à la parole assumant son chant, enrichissant sa solide musique indie-pop / folk de touches de cordes (avec des arrangements d’Owen Pallett (Arcade Fire), claviers...

Et puis ce n’est pas un détail mais elle a composé ce disque en partant d’un clavier et non plus à partir de sa guitare, cela ouvre forcément les perspectives de composition. Il y a ici beaucoup de maîtrise et de sensibilité, surtout une justesse dans la musique comme dans les textes. Enfin Julia Jacklin montre une nouvelle fois tout son talent de songwriting.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Julia Jacklin en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août

En savoir plus :
Le site officiel de Julia Jacklin
Le Bandcamp de Julia Jacklin
Le Soundcloud de Julia Jacklin
Le Facebook de Julia Jacklin


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=