Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pères et fils
Théâtre des Abbesses  (Paris)  octobre 2022

Comédie dramatique d'après le roman éponyme d'Ivan Tourgueniev, écrite et mise en scène par Pedro Penim, avec Ana Tang, André E. Teodosio, David Costa, Diogo Bento, Hugo Van Der Ding, Jana Barrios, Joao Abreu, Pedro Penim, Rita Blanco et Olivia "Trouble".

Le metteur en scène portugais Pedro Penim, membre fondateur du collectif Teatro Praga, considéré comme une figure majeure du théâtre lusitanien contemporain, traite dans son opus "Pères & fils" d'un sujet sociétal d'actualité, celui de la filiation.

Une notion qui a connu depuis 1982 avec les "bébés éprouvette" résultant de la fécondation in vitro, une multiplication des techniques dites de "procréation assistée" dont les conséquences ne sont pas pas que génétiques et éthiques puisqu'elles ont impacté les définitions traditionnelles de filiation biologique et transmission de la parenté et nourri l'activisme déconstructionniste.

Pedro Penim indique avoir conçu sa partition en croisant des éléments biographiques avec deux opus aux antipodes l'un de l'autre tel est grand l'écart historico-conceptuel et y associant un matériau autobiographique.

Un roman du 19ème siècle, celui éponyme de l'écrivain russe Ivan Tourgueniev, relatif au conflit générationnel dans la Russie tsariste et l'essai du 21ème siècle de la théoricienne féministe américaine Sophie Lewis*.

Celle-ci engagée dans l’"écologie cyborg"?et le communisme queer, milite en faveur de l'abolition de la famille et son fondement hétéronormatif, la binarité de genre, et la gestation de substitution érigée en modèle politique pour abattre ce qu'elle considère comme une appropriation condamnable de l'enfant dans le cadre patriarcal de la famille et de la maternité.

Il en résulte, après un préambule au cours duquel Pedro Penim relate le périple de gestation pour autrui mené avec son mari, un spectacle "deux en un" de format long de 2h30 avec toutefois, salvateur pour certains spectateurs, un bref entracte de quelques minutes.

En première partie, une histrionnante comédie de moeurs intra-familiale sur le mode de la querelle des anciens et des modernes avec des quinquagénaires se croyant progressistes aux prises avec une jeune génération qui aligne tous les mantras résultant d'une régurgitation, sous obédience queer, d'un marxisme et d'un nihilisme mal digérés.

Ensuite, se déploie une étonnante fresque spatio-temporelle inscrite dans le genre de théâtre populaire lusitanien, celui de la Revista, dont Pedro Penim, également au jeu, décline les codes polymorphes en l'hybridant avec la pluridisciplinarité actuellement mainstream dont la performance et l'installation plastique.

Et ce sous forme de tableaux à la dramaturgie multiple passant à la moulinette de divertissantes voire provocatrices représentations de la filiation et de la parentalité, dont celle du nouveau-né sur le berceau duquel sont penchés non les bonnes fées d'antan mais les symboles graphiques du transgenre et du communisme léniniste, dispensées par une troupe bien orchestrée.

 
* "Full Surrogacy Now. Feminism Against Family" publié en 2019

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=