Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Boulevard Davout
Théâtre de la Colline  (Paris)  octobre 2022

Spectacle du Collectif OS’O interprété par Inès Anane, Neva Bonachera, Roxane Brumachon, Philippe Dormoy, Mathieu Ehrhard, Baptiste Girard, Noura Lapalus,Tom Linton, Esdras Registe et Gabriel Washer.

Tout commence dans le jardin Serpollet, au pied de la piscine Yvonne Godard, à quelques mètres du boulevard Davout.

Trois groupes de spectateurs ont été constitués à l'aide de bracelets de couleur (jaune, vert et bleu). Ils vont être invités à suivre des personnes arborant un parapluie de la même couleur que leur bracelet pour une promenade pleine de surprises aux alentours du boulevard Davout, prétexte à cette déambulation théâtrale.

Car ce boulevard, affublé comme nombre d'autres d'un nom de maréchal napoléonien, a une riche histoire populaire. Olivia Barron a écrit trois épisodes singuliers, où le réel va toujours croiser le fantastique, La Jeune troupe de la Colline et le Collectif O'SO dont on a déjà pu apprécier l'originalité du travail avec la tragédie dans l'espace "X", assurent la partie artistique de ce parcours aussi réjouissant qu'instructif.

Le spectateur curieux découvrira les premières tours érigées dans l'arrondissement et surtout, alors que rien n'y fait clairement référence, apprendra qu'il est au cœur de ce qu'on appelait jadis la "Zone". Là où les pauvres vivaient dans des baraques sans aucun confort mais qui ne constituaient pas encore ce qu'on nommera plus tard un "bidonville".

Alors qu'il aura traversé quelques friches aussi glauques en 2022 qu'elles devaient l'être un siècle plus tôt, avec des sols jonchés de canettes et de détritus, des chaussées où les épaves de voiture sont habitées par des familles roms et les camionnettes taguées abritent des prostituées, l'habitué de la Colline se dira sans doute qu' à quelques pas de son théâtre préféré, sous l'œil monumental des Tours Mercuriales, on peut se dépayser et s'amuser à se faire peur.

Il y croisera aussi un personnage surgi d'une gravure 1900 : un "zonier", bien mieux qu'un simple ancêtre du péjoratif "zonard" actuel. On lui saura gré de chanter à capella quelques couplets de la chanson de la grande Fréhel, justement intitulée "La Zone".

On n'en dévoilera pas davantage sur les étapes de ce périple urbain sinon qu'il donnera l'occasion d'arpenter le square Amiens, un bel ensemble d'immeubles en briques rouges, comme en voit beaucoup tout autour de Paris, et dont on ne dit jamais assez qu'ils ont vraiment compté pour structurer la ville au milieu du 20e siècle.

Mais la nostalgie n'est pas de mise dans "Boulevard Davout" et c'est en pleine modernité que les verts, les jaunes et les bleus se retrouveront en suivant un épisode du spectacle sur le toit de la piscine Yvonne Godard, un toit partagé entre solarium et verdure, un lieu unique pour assister à l'un des plus beaux dialogues du spectacle, qui, se dégustera d'autant mieux si l'on n'a pas oublié son écharpe ou un chaud gilet en cette période automnale.

Période finalement assez propice aux visites théâtrales guidées, surtout si ce qui est proposé vaut le déplacement. On conseillera aux professeurs de français d'y accompagner leurs élèves : "Boulevard Davout" est une initiation ludique au théâtre, une belle entrée en matière pour faire comprendre aux adolescents que c'est un art vivant, qui peut exister hors les murs solennels d'un théâtre et y faire fête.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=