Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je bande donc je suis
Sainte Paluche  (Editions Kiwi)  novembre 2022

Aujourd’hui, 25 novembre, est une journée un peu particulière (jour où j’ai écrit cette chronique et présenté ce livre dans la Mare aux Grenouilles, notre Talk curieux et culturel).

En effet, c'est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Une statistique effrayante : toutes les 6 minutes, une femme est victime de viol ou de tentative de viol !

Pour autant, on stigmatise bien trop les victimes et assez peu les criminels. Et si cela venait aussi d’une impunité mise dans la tête des hommes à leur insu ? Et si cette violence était due au patriarcat ? C’est justement un des sujets du livre dont je vais parler.

Le livre dont je vais vous parler va nécessiter de ma part une certaine gymnastique. En effet si l’auteur, Sainte Paluche, tel est son pseudo sur Instagram, est journaliste et réalisateur et de par le fait a une plume qualitative, il n’en reste pas moins que parlant de sexualité masculine, il emploie les termes appropriés que je ne pourrais pas utiliser sous risque de nous voir censurer.

Nous partirons donc du principe que quand je parle des appareils sexuels de l’homme et de la femme je ne pourrai utiliser de termes fleuris comme lui le fait et que quand je parle de relations charnels, j’utiliserai le très joli terme de coquinerie que je lui emprunte donc.

Parce que oui, le titre du livre est très clair. Nous allons parler de sexualité, masculine principalement et hétérosexuelle, car comme l’explique l’auteur, il n’est pas homophobe (page 104), mais il ne peut parler que de ce qu’il connaît. D’autre part, il ne se pose jamais en professeur, en influenceur (et heureusement, sinon tu n’entendrais même pas parler de ce livre) ou autre posture du genre. Il rapporte ce que disent les études menées et ce que des centaines de témoins qu’il a approchés lui ont expliqué.

Ce n’est pas un guide qui viendrait compléter le Kamasutra, c’est plutôt un éclairage fait sur notre société et sur comment les hommes de notre génération et de celles d’après ont été conditionnés par le patriarcat.

Nous avons grandi dans une société où il était impératif d’avoir de nombreuses conquêtes si nous voulions être bien vus, où les coquineries doivent durer longtemps et où la taille est importante (et tu sais très bien de quelle taille je parle et encore plus si tu as fréquenté longtemps les vestiaires sportifs). En bref, tu ne dois pas pleurer, être fort, mettre plein de femmes dans ton lit et être monté comme un poney. Les femmes doivent s’exécuter, se pâmer devant toi.

OK, c’est caricatural pour nous mais pas tellement quand on voit ce que nos enfants ont comme modèles sur internet, sur des sites accessibles à tous ou sur des plateformes auxquelles ils ne devraient pas avoir accès avant leur majorité.

Sainte Paluche essaie de remettre l’église au centre du village dans un livre très bien écrit, accessible à tous (enfin peut-être pas à n’importe quel âge, attention). Il s’emploie à casser les codes et à essayer de rassurer les hommes. J’ai adoré un chapitre en particulier sur les préliminaires.

Le livre est illustré par Marie Casaÿs (voir sur Instagram) qui a un style très particulier, mais qui enrichit fortement un livre déjà très bien écrit et passionnant.

Ce livre rentre en résonance avec celui de Nikkie (alias @plaquemoisurtonmur sur Instagram) qui lui casse les codes concernant les filles. Par exemple, elle aussi explique que pour les hommes, les filles qui aiment les coquineries n’ont pas bonne réputation et ne devrait ni le faire, ni le dire, mais que quand même ils en veulent plein dans leur lit (page 52)

Une fille peut faire des allusions coquines sans pour autant être une personne de petite vertu. Ce qu’on accepte chez un homme, voire ce que l’on attend, pourquoi une femme devrait se l’interdire ? Enfin non, toutes les femmes ne rêvent pas de prince charmant ou de récurer la maison, comme Sainte Paluche trouve anormal qu’un homme ne fasse pas les tâches ménagères. Pourquoi seules les femmes devraient subir la charge mentale ?

Deux excellents bouquins à mettre sous le sapin de Noël, que ce soit à un ou une jeune adulte pour le rassurer, lui montrer qu’une autre façon de voir les choses est possible ou tout simplement parce que vous savez que cela lui plaira. Et si le sujet vous passionne autant que moi : je vous rappelle ce livre de Taous Merakchi, Vénère.

 

En savoir plus :
Le Instagram de Sainte Paluche


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=