Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures
Parcours A
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  décembre 2022

Spectacle-conférence conçu et dispensé par Hector Obalk accompagné par les musiciens Raphaël Perraud et Pablo Schatzman.

Quand en 2019, Hector Obalk, historien et critique d'art, commissaire d'exposition et réalisateur de documentaires, a initié son audacieuse entreprise au titre-choc "Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures", il ne se doutait sans doute pas du succès de ce spectacle-conférence.

Un succès résultant de la judicieuse et efficace combinaison de vulgarisation, d'érudition et d'avisés points de vue personnels sur sept siècles de peinture, du Trecento à l'aube du 20ème siècle et déroulée en deux parcours.

Et Hector Obalk a récemment complété ce diptyque avec la réjouissante et explosive déclinaison "Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" dédiée à la peinture moderne du post-impressionnisme aux prémisses de l'art abstrait.

Au demeurant, il en appelle largement au regard tant visuel que critique, du spectateur, pour l'exercer, apprécier la qualité et le sens d'une oeuvre et former son goût. Celui d'Hector Obalk s'avère affûté pour décrypter tant la touche que le talent des peintres évoqués à partir de sa "bible" constitué d'un monumental mur numérique de mille reproductions de tableaux installé en fond de scène.

Ponctué de vignettes musicales, notamment des extraits de Suites de Bach, dispensées par ses compagnons de la première heure, le violoncelliste Raphaël Perraud et le violoniste Pablo Schatzman, et de quelques anecdotes personelles, le Parcours A* ose l'évolution conceptuelle et stylistique au cours des grandes périodes de la peinture essentiellement de l'axe France-Italie-Flandres et une première sélection d'artistes de Giotto avec la "Dormition de La Vierge" à Cézanne avec "L'Allée du Jas de Bouffan".

Ainsi de l'art sacré avec les sujets bibliques et mythologiques depuis les Primitifs italiens à l'art profane avec l'émergence successive des genres du paysage, de la scène de genre et de la nature morte, de la conquête du réel au 16ème siècle à l'invention du réel par le Maniérisme.

De même, pour l'introduction du mouvement et de la perspective, de la prééminence de la couleur, de la palette pastel à la chromatique saturée de la Renaissance jusqu'à, selon le terme de l'officiant, l'outrecuidance du Fauvisme qui va induire celle de la lumière, de la lumière vénitienne d'"abat-jour" au clair-obscur caravagesque et son acmé avec l'Impressionnisme.

Ce voyage quasiment marathonien au long cours, et subjectif car dépourvu d'ambiguïté sur les préférences, voire adulations de son instigateur, comporte de passionnants arrêts sur pause avec le commentaire approfondi de certaines oeuvres ainsi, entre autres, pour "L'Annonciation" de Léonard de Vinci, "L'amour vainqueur" de Caravage et "Le Gobelet d'argent" de Chardin.

Et la mise en résonance argumentée de peintres telles Boticelli vs Vinci et Cézanne vs Van Gogh en laissant au spectateur la primeur de découvrir celui mis au tapis.

Roboratif et jubilatoire.... avec un inattendu final.

 

* Parcours A :
Giotto - Fra Angelico - Masaccio - Ucello - Léonard de Vinci - Verocchio - Michel-Ange - Greco - Corrège - Bronzino - Messina - Bellini - Boticelli - Caravag e - Zurbaran/ Van Eyck - Ruisdael - Vermeer/Heda / La Tour - Poussin - Watteau - Chardin - Van Dongen - Cézanne - Van Gogh - Manet - Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=